Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 16 août |
Saint Etienne de Hongrie
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Tout savoir sur sainte Thérèse de Lisieux

web-saint-oct-01-therese-of-lisieux-public-domain

© Office Central de Lisieux

Athénaïs Clicquot - Anna Ashkova - publié le 28/09/18 - mis à jour le 01/10/21

Découvrez la vie et de l'héritage de sainte Thérèse de Lisieux, considérée comme la plus grande sainte du XXe siècle.

Née le 2 janvier 1873 à Alençon, Thérèse Martin est la cinquième et dernière fille des époux Louis et Zélie Martin. Son père est horloger et sa mère est dentellière. En 1877, Zélie Martin meurt à la suite d’un cancer du sein. Ce drame marque le début des souffrances de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus. Peu après, toute la famille Martin s’installe à Lisieux pour se rapprocher d’une partie de sa famille. Elle loue alors la maison des Buissonnets. Sainte Thérèse passera onze ans de sa vie dans cette maison en grandissant aux côtés de ses sœurs Marie, Pauline, Léonie et Céline. En 1882, sa sœur Pauline, qu’elle avait choisie pour « seconde maman », entre au carmel. Sa sœur Marie l’imite quatre ans plus tard.

Le 13 mai 1883, jour de la Pentecôte, alors qu’elle est très malade, la petite Thérèse voit la statue de la Vierge lui sourire. Aussitôt guérie, elle décide de se place sous la protection maternelle de Mère de Dieu. Un an plus tard, elle vit sa première communion et à cette occasion prend trois belle résolutions. La nuit de Noël 1886, elle retrouve le joyeux équilibre de son enfance et s’élance vers le Dieu-Amour qui l’a saisie. Elle explique le mystère de cette conversion dans ses écrits. Un an plus tard, au cours de la messe au Sacré-Cœur de Montmartre, elle décide d’offrir son bracelet en or pour la fonte de l’ostensoir des fêtes. 

La petite voie de Thérèse de Lisieux

Très jeune, elle ressent un appel à la vie religieuse. C’est ainsi à l’âge de 15 ans qu’elle part en pèlerinage à Rome pour demander au pape Léon XIII l’autorisation d’entrer au Carmel avant l’âge autorisé par le droit canon. Elle obtient cette dispense et devient carmélite le 9 avril 1888. Son postulat prend fin le 10 janvier 1889, avec sa prise d’habit, qui marque son entrée en noviciat. Le 8 septembre 1890, jour de sa profession religieuse, elle prend pour nom : Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte-Face.

Avec une fidélité héroïque, elle y poursuit sa route vers la sainteté. Le Seigneur lui découvre peu à peu sa « petite voie » d’abandon et de confiance audacieuse. C’est aussi pendant cette période qu’elle commence d’écrire ses mémoires. Elle poursuit dans le même temps l’écriture de poèmes, de lettres, pièces de théâtres et de cantiques, dont le plus connu est Vivre d’amour. Le 9 juin 1895, elle s’offre à l’amour miséricordieux de Dieu. Un an après, elle est victime de premières crises d’hémoptysie. C’est le début de la tuberculose. Durant sa longue maladie, elle se conforme au Christ, dans le mystère de son agonie pour le salut des pécheurs qui n’ont pas la foi. Le 30 septembre 1897 à 19 h 20, elle meurt à l’âge de 24 ans.  « Je ne meurs pas, j’entre dans la vie », écrivait-elle dans l’une de ses dernières lettres.

Une dévotion qui s’étend rapidement 

Quelques années plus tard, ses mémoires intitulées Histoire d’une âme connaissent un succès populaire époustouflant. Le livre s’est vendu à plus de 500 millions exemplaires, devenant ainsi une des œuvres les plus marquantes de la spiritualité française. Son message, à la fois simple et profond, a touché le cœur de nombreux fidèles, l’érigeant naturellement en véritable sainte.

Elle sera d’ailleurs canonisée le 17 mai 1925 par le pape Pie XI. Deux ans plus tard, le saint pontife la proclame patronne principale des pays de mission à l’égal de saint François Xavier. Et en octobre 1997, le pape Jean-Paul II la proclame docteur de l’Église. Ses reliques voyages sans cesse et revêtent une signification importante pour des milliers de fidèles. 

Une modèle et source d’inspiration 

Sainte Thérèse de Lisieux est une constante source d’inspiration pour les chercheurs de sens et de sainteté. Elle est « la plus grande sainte des temps modernes », disait saint Jean Paul II. Nombreux sont ceux qui ont été touchés au cœur par son message, comme Édith PiafFrançois Mitterrand, l’écrivain Philippe Le Guillou ou encore la chanteuse Natasha St-Pier qui a adapté, en 2013, les poèmes de Thérèse en musique dans un album intitulé Vivre d’amour. 

Fêtée le 1er octobre, sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus semble occuper une place particulière dans le cœur des Français. Sa figure est une véritable source d’inspiration. Sa « petite voie » mais aussi ses précieux conseils comme pour supporter les gens antipathiques et ennuyeuxvaincre la tentationfaire des sacrifices chaque jour ou encore pour apprendre à aimer sont une véritable école pour ceux qui souhaitent atteindre la sainteté. Elle montre aussi la voie de la nouvelle évangélisation de l’amour par une écologie intégrale.

Sainte Thérèse, ce sont aussi des prières fortes qui peuvent aider à confier ses proches au Père ou offrir sa journée à Dieu. En voici une pour demander une grâce par son intercession, ou celle pour les prêtre et les séminaristes. L’une des saintes qui a le plus attiré la sympathie du grand public, Sainte Thérèse de Lisieux a été inscrite en 2021 à la liste des anniversaires de l’Unesco pour la biennale 2022-2023. Enfin, Aleteia vous dévoile 50 photos exceptionnelles de sainte Thérèse à retrouver ci-dessous :

Tags:
Thérèse de Lisieux
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement