Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Alençon célèbre la sainteté conjugale

© Diocèse de Séez
Pèlerinage des familles à Alençon.
Partager

Alençon : la ville du premier couple canonisé en vingt siècles de christianisme. C’est dans cette cité de Normandie que Louis Martin et Zélie Guérin ont grandi, se sont mariés et ont eu leurs neuf enfants. Sur cette terre, témoin de leurs dix-neuf années de vie conjugale, pousse aujourd’hui un sanctuaire où se pressent de nombreux couples et familles en quête d’espérance et d’un chemin de sainteté. Pour faire davantage connaître Louis et Zélie, intercesseurs privilégiés des couples et des familles, le sanctuaire a ouvert, en juillet 2018, une année jubilaire. Prochain temps fort : le Jubilé des familles, les 27 et 28 octobre.

Printemps 1858. Louis et Zélie se rencontrent pour la première fois sur le pont qui enjambe la Sarthe. Tous deux exercent déjà un métier : il est horloger, elle est dentelière. Le 12 juillet, ils se marient en l’église Notre-Dame d’Alençon (devenue basilique après leur canonisation). Un siècle et demi plus tard, le 18 octobre 2015, ils sont canonisés ensemble par le pape François.

Depuis lors, des pèlerins nombreux viennent marcher sur les pas de ces époux qui donnent à voir que la sainteté en couple est possible. Le sanctuaire attire, chaque année, un nombre croissant de pèlerins de tous horizons. Louis et Zélie ouvrent un chemin pour les couples et les familles, en particulier pour les chrétiens. Leurs années de célibat, le veuvage pour Louis, sont également une source d’inspiration pour ceux qui, à des degrés divers, font l’expérience de la solitude.

Un itinéraire historique et spirituel

Visiter la maison familiale, la chambre conjugale où est née sainte Thérèse et où Zélie est décédée, faire une halte dans la chapelle attenante, s’y recueillir, prier dans la basilique, parcourir la ville à la découverte des lieux fréquentés par la famille Martin… voilà un itinéraire emprunté toute l’année par des pèlerins de plus en plus nombreux qui cherchent à mieux connaître cette famille, si proche de nous par sa vie quotidienne. Un couple et une famille qui prennent, avec persévérance, les moyens pour vivre en Dieu avec leur prochain. En laissant briller la lumière du Christ au jour le jour, la famille Martin livre un témoignage accessible à tous ceux qui désirent cheminer vers une sainteté dans la simplicité du quotidien.

Leur existence dans une époque tellement différente de la nôtre peut sembler d’un autre âge, et pourtant elle parle encore aux chercheurs de Dieu d’aujourd’hui. Couples et familles peuvent aisément se retrouver dans leur vie : apprendre à s’aimer en couple et en famille, se donner les moyens de vivre pleinement sa foi, relever le défi de l’éducation des enfants, équilibrer le travail et la vie familiale, participer à la vie sociale, faire du bien aux plus démunis, traverser dans l’espérance les épreuves de la maladie et de la souffrance, affronter la mort…

Le sanctuaire d’Alençon, c’est « un lieu pour venir un temps à l’écart, réfléchir, creuser en soi le désir de fortifier l’amour et de le poser sur des bases plus solides, confie Guy Fournier, diacre et administrateur du sanctuaire. Cela se fait tout d’abord en mettant nos pas dans ceux des Martin lors de la visite des multiples lieux de vie des saints Louis et Zélie. On y découvre comment ce couple a su déployer, dans l’ordinaire d’une vie de famille, une délicate attention l’un envers l’autre, sans jamais perdre de vue que la vie en abondance passe par la confiance en Dieu. Cette démarche passe ensuite par la prière et les sacrements, sans oublier les conférences proposées au sanctuaire : en regardant la vie des Martin, nous réfléchissons ensemble sur ce qu’ils peuvent dire aux familles de notre temps, confrontées à des questions somme toute analogues ».

Graciane, 55 ans, qui a fait une session familiale avec son mari à Alençon, souligne l’importance d’un tel lieu : « Avoir dans l’Orne, pas très loin de la région parisienne, un lieu de ressourcement pour le couple et la famille, je trouve cela merveilleux. » Car ces petites coupures dans le quotidien — qui durent généralement le temps d’un week-end — permettent aux couples de se recentrer sur lui-même et de discerner. Particulièrement touchée par la maison familiale, Graciane invite les couples et les familles à venir à Alençon pour découvrir les lieux de vie de la famille Martin, mais pas seulement. « C’est l’occasion d’y mener une démarche spirituelle, d’assister à une conférence, de faire un petit pèlerinage et d’y rencontrer d’autres chrétiens. »

Une année jubilaire avec les époux Martin

Conscient de l’intérêt croissant que les fidèles portent aux époux Martin, Alençon ne ménage pas ses efforts pour célébrer ce couple exemplaire et faire rayonner son message. Ainsi, pour célébrer les 160 ans de mariage de Louis et Zélie Martin, un jubilé est proposé cette année. Lancé officiellement le 7 juillet dernier, il prendra fin le 14 juillet 2019. Pendant ce temps, de nombreux événements autour du couple et de la famille seront organisés tout au long de l’année. Prochain temps fort, le Jubilé des familles, les 27 et 28 octobre 2018. Au programme : messes, veillées de prière, louanges, enseignements et témoignages. Le sanctuaire de la famille prévoit, autant que possible, la prise en charge des enfants pendant les temps d’enseignement proposés aux parents.

Dans le même état d’esprit, un pèlerinage spécial « Saint-Valentin » est proposé courant février. Entre temps forts en couple, messes, veillée d’adoration et dîner aux chandelles, les amoureux pourront réfléchir sur leur projet de vie et la place que Dieu y tient. Au mois de mars, un week-end pour les couples sera également proposé. Une belle opportunité pour renouveler sa promesse de mariage !

Infos pratiques et inscriptions : www.jubilelouiszelie160.com

Contact : sanctuaire@louisetzelie.com ; 02 33 26 09 87

En partenariat avec

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]