Aleteia

Réaction du pape François après le séisme en Italie : « Entendre le maire d’Amatrice dire : “le village n’existe plus” me bouleverse »

© FILIPPO MONTEFORTE / AFP
Rescuers and firemen inspect the rubble of buildings in Amatrice on August 24, 2016 after a powerful earthquake rocked central Italy. The earthquake left 38 people dead and the total is likely to rise, the country's civil protection unit said in the first official death toll. Scores of buildings were reduced to dusty piles of masonry in communities close to the epicentre of the pre-dawn quake in a remote area straddling the regions of Umbria, Marche and Lazio. / AFP PHOTO / FILIPPO MONTEFORTE
Partager
Commenter

Le pape reporte sa catéchèse du mercredi pour prier pour les victimes.

Audience générale bouleversée ce mercredi 24 août 2016. Place Saint-Pierre, au Vatican, le pape François a changé le programme de la matinée à cause du séisme qui a frappé le centre de l’Italie dans la nuit. Un tremblement de terre de magnitude 6,2 qui a détruit des villages entiers du cœur du pays, dans les régions du Latium, de la Marque et en Ombrie.

Prière pour les victimes du tremblement de terre

Le Saint-Père a décidé de reporter à la semaine prochaine la catéchèse qui était prévue pour ce mercredi sur le thème de la proximité de Jésus, dans le cadre de l’année de la miséricorde. En lieu et place, il a récité avec les fidèles présents une partie du chapelet pour les « frères et sœurs » victimes du tremblement de terre.

« Je ne peux pas ne pas exprimer ma grande douleur et ma proximité à toutes les personnes présentes sur les lieux frappés par les secousses, à toutes les personnes qui ont perdu leurs proches et à celles qui sont encore secouées par la peur et la terreur ».

Remerciements à la Protection civile 

Face à l’ampleur des dégâts, le pape confie : « Entendre le maire d’Amatrice dire : “le village n’existe plus” et savoir que, parmi les morts, il y a aussi des enfants me bouleverse vraiment beaucoup ». Le pape les assure de sa prière et veut leur dire d’être sûrs de recevoir la caresse et le baiser de toute l’Église qui désire en ce moment les serrer tous dans son amour maternelle. Le pape a tenu à remercier tous les volontaires de la Protection civile qui portent secours aux survivants, avant de réciter le chapelet.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]