Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Tout ce qui bouge en août pour votre budget

© Pixabay/OpenClipartVectors
Partager

Même en plein été, les choses bougent pour votre portefeuille : taux au ras des pâquerettes du livre A, hausse de l’électricité ou encore arrivée de l’allocation de rentrée. Panorama de tous ces changements avec Économie Matin.

Le livret A fait grise mine

Le livret A, l’ex-placement préféré des Français, voit son taux de rémunération chuter à un niveau jamais atteint : 0,75% seulement depuis le 1er août, contre 1% jusqu’alors. Malheureusement, cette baisse se répercute sur les taux d’autres placements à capital garanti dont le taux est fixé par l’État. Le Livret de développement durable (LDD) passe lui aussi de 1% à 0,75%. Le Compte épargne logement n’en réchappe pas avec une baisse de 0,75% à 0,50%, et le livret d’Épargne populaire tombe de 1,50% à 1,25%.  

Électricité : les prix grimpent encore

Les foyers abonnés au tarif bleu d’EDF ont vu leur facture d’électricité grimper de 2,5% en moyenne le samedi 1er août. Une mesure qui concerne quelque 28 millions de ménages français. Réjouissez-vous, car vous êtes bien épargnés : la Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait, elle, préconisé une augmentation drastique de 8% sur un an afin que les prix pratiqués permettent de couvrir les coûts du fournisseur historique.  

De son côté, Ségolène Royal a assuré qu’il n’y aura pas d’augmentation des tarifs pour certaines catégories de clients de l’électricien : "Pour certains consommateurs ce sera zéro, notamment pour les artisans, commerçants, les petites entreprises", a-t-elle déclaré. Côté gaz, les tarifs réglementés restent stables au 1er août.  

Premiers pas de l’encadrement des loyers à Paris

Depuis le 1er août, les propriétaires bailleurs parisiens ne pourront plus fixer le montant de leurs loyers selon leur bon vouloir. Cet encadrement touche tous les nouveaux contrats de location ou les contrats renouvelés à partir de cette date pour des logements vides ou meublés loués à titre de résidence principale. Lire la suite sur Économie Matin

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]