Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 02 mars |
Bienheureux Charles le Bon
home iconActualités
line break icon

70 ans de la libération d’Auschwitz : les dernières avancées des historiens

@DR

Atlantico - Publié le 27/01/15

La Shoah est désormais un épisode largement étudié par les historiens. Mais il n'en a pas toujours été ainsi...

Il a donc fallu attendre le procès Eichamnn en 1961 pour susciter l’engouement des chercheurs. Car pendant les 13 procès de Nuremberg, le génocide n’a été abordé qu’à la marge. Le procès Eichmann apporta toute l’attention sur la logistique de la solution finale.

Les États-Unis, l’Allemagne et Israël se sont alors beaucoup mobilisés dans la recherche, la France un peu moins. C’est aussi lié au fait que la génération des survivants, s’est emparée du sujet en même temps que la littérature : deux prix Goncourt ont eu lieu à peu près au même moment : Le dernier des justes d’André Schwarz-Bart en 1956, et Les bagages de sable d’Anna Langfus en 1962. Les grandes études de Saul Friedländer sur le nazisme et la question controversée du silence du Pape (Pi XII et le IIIème Reich).

Puis il faut attendre les années 1970 pour que le sujet commence véritablement à se multiplier notamment grâce à l’école allemande. Les Israéliens brillent par leur absence car ils travaillent davantage sur la mémoire des victimes que sur l’appareil exterminateur en lui-même. 1973, et 1981 l’étude de Paxton sur la France de Vichy qui aurait devancé les ordres allemands, voulu inscrire la France dans « l’ordre nouveau ». Dans les années 1980, les études de Ian Kershaw.

Ce qui freine beaucoup les études des années 1960-1970, c’est que l’accès aux archives n’est pas possible partout. Par exemple, celles de l’Europe de l’Est sont interdites d’accès. Or l’URSS disposait d’énormément d’archives de la guerre, et même de fonds d’archives volés : l’Allemagne a pillé des archives pendant la guerre, lesquelles sont tombées sous contrôle russe en 1945 à Berlin, et les Russes les ont rapatrié sur leur territoire. Les archives de l’alliance israélite universelle à Paris ont été volées par l’Allemagne. Une partie de celles-ci se retrouveront en russie. Il faudra attendre les années 1990-1991 pour les retrouver.

Cette ouverture des archives russes va énormément stimuler la recherche historique.

Les années 1990-2000, ont donc suscité une floraison d’études nouvelles, notamment grâce à l’école polonaise très productive. Lire la suite sur Atlantico

Tags:
auschwitzjuifsshoah
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
3
Christine Pellen
GPA : mère génétique de 10 enfants, elle ne compte pas s’arrêter ...
4
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
5
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
6
BLESSED CHILD
Philip Kosloski
Une courte prière pour bénir son enfant
7
Ange gardien
Isabelle Cousturié
La prière à son ange gardien pour déjouer le mal
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement