Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Paradoxe : le déclin de Daech bien entamé en Syrie et en Irak

© GAIL ORENSTEIN / NURPHOTO / AFP

ISIS-CONFLICT After a battle at the heart of Kobane Syria, Kurdish forces that fought with small arms fire along with allied air cover were able to capture the Cultural Centre On December 22nd. The Culture center is in the center of Kobane and at the junction of a number of roads. This gave the center command their transport links in the city. A large tall building it was an effective fortress for whoever held it. As the Cultural center of the city, its capture provided immeasurable boast to YPG fighter’s moral, and provided a tangible turning point in the battle for Kobane. Sine Kurds now call Kobane their "Stalingrad" the value of this operation exceeds in value the actual few yards that were four over. (Photo by Gail Orenstein/NurPhoto) (Photo by Gail Orenstein/NurPhoto)

Atlantico - Publié le 08/01/15

Il y a de cela quelques mois, le prétendu État islamique triomphait encore en Irak et en Syrie. Aujourd'hui, l'avenir de l'organisation terroriste est incertain.

Entretien avec Alain Rodier, directeur de recherche au sein du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R). Il est particulièrement chargé de suivre le terrorisme d’origine islamique et la criminalité organisée.

Atlantico : Depuis quelques mois, l’autoproclamé État islamique semble en perte de vitesse, notamment en Irak. Daech s’affaiblit-
il ?
Alain Rodier :
Depuis quelques mois maintenant, le prétendu État islamique ne progresse plus, ni en Syrie, ni en Irak. Il a fait quelques offensives mais elles sont très limitées. Daech perd peu à peu du terrain et se retrouve confronté à d’énormes difficultés, financières notamment.

L’organisation vient pourtant d’annoncer un budget qui s’élèverait à 2 milliards de dollars pour 2015 ?
Il faut savoir que Daech contrôle environ 8 millions de personnes qu’il faut faire vivre et que cela coûte très cher. Je pense qu’à l’heure actuelle ces dépenses sont très supérieures aux revenus. Il y a un trésor de guerre, certes, mais il va diminuer peu à peu.

N’y a-t-il pas aussi un problème d’image, notamment pour le recrutement ?
Jusqu’à maintenant Daech était très attirant mais l’enthousiasme des volontaires étrangers a baissé. Selon des rumeurs, il semble qu’il leur interdise de prendre le chemin du retour car le soit-disant État islamique a besoin d’hommes sur le terrain. Il est en sous-effectif par rapport aux zones qu’il contrôle et les combats qu’il doit maintenant mener contre les Kurdes et quelques tribus chiites qui commencent à se révolter. Lire la suite sur Atlantico


Tags:
État islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-PERE-BRUNO-RAFFARA.jpg
Marthe Taillée
Bruno Raffara, père, grand-père et prêtre
2
BENEDICT XVI
Marzena Devoud
« L’art de bien mourir » selon Benoît XVI
3
Maria Paola Daud
Pourquoi Michel-Ange n’a-t-il jamais terminé cette Pietà ?
4
I.Media
Le pape François révèle les pays qu’il visitera dans les prochain...
5
SANDRA SABATTINI
Mathilde de Robien
Les magnifiques intuitions de la nouvelle bienheureuse Sandra Sab...
6
JOHN PAUL II
Marzena Devoud
Le jour le plus heureux de la vie de Jean Paul II
7
FELIX AND ELISABETH LESEUR
Theresa Civantos Barber
Ce couple est la preuve qu’un mariage sans enfants peut être fruc...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement