Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 08 mai |
Saint Aimé Ronconi
home iconActualités
line break icon

Le Pape en Turquie : main tendue vers les orthodoxes et les musulmans

CTV

Radio Vatican - Publié le 01/12/14

François a conclu dimanche son 6e voyage apostolique en Turquie où il a rencontré les autorités politiques et musulmanes du pays, mais aussi les communautés chrétiennes.

Durant ces trois journées, le Pape a multiplié les appels au dialogue et à la paix dans un pays limitrophe de la Syrie et de l’Irak, deux États en guerre contre l’islamisme. Retour sur ce voyage et sur ses objectifs avec l’envoyée spéciale de Radio Vatican, Romilda Ferrauto

Une main tendue à l’égard des autres croyants, les orthodoxes surtout, mais aussi les musulmans, avec en toile de fond, la situation angoissante des chrétiens du Moyen-Orient, persécutés, contraints par la violence à quitter leurs maisons, un « péché très grave contre Dieu ».

Le pape François s’est voulu rassurant quand il s’est adressé aux orthodoxes, objectif principal de son voyage. L’Église n’entend pas imposer une quelconque exigence, leur a-t-il dit, le rétablissement de la pleine communion ne signifie ni soumission, ni absorption. Mais il s’est montré particulièrement ferme et explicite quand il a mis chacun devant ses responsabilités : quand il a rappelé que les chefs religieux, à commencer par les musulmans, avaient l’obligation de dénoncer les violations ; quand il a demandé que tous les citoyens, quelle que soit leur confession, puissent jouir des mêmes droits, devant la loi et dans son application, ce qui n’est pas encore le cas, ni en Turquie, ni dans la plupart des pays de la région ; quand il a lancé un appel à une plus grande convergence internationale pour résoudre les crises en cours.

Certes, un voyage aussi court ne pouvait pas satisfaire toutes les attentes : la question arménienne, ultrasensible, n’a pas été abordée. Du reste, il ne pouvait en être autrement. Et la petite communauté catholique en mal de visibilité et de reconnaissance juridique a dû se contenter d’une seule messe dans une cathédrale trop petite. Elle avait besoin de réconfort : le pape François a préféré mettre le doigt dans la plaie en leur adressant une mise en garde contre les particularismes et les retranchements excessifs qui apportent la division.

Ce voyage à coup sûr réussi sur le plan œcuménique est passé quasiment inaperçu au sein de la population turque. Mais deux gestes, le Pape recueilli en silence, les mains jointes, dans la célèbre Mosquée Bleue ; et le Pape s’inclinant devant le Patriarche Bartholomée pour recevoir sa bénédiction : ces deux images resteront dans les esprits.

Tags:
dialogue interreligieuxoecumenismePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Steuben_-_Mort_de_Napoleon.jpg
Agnès Pinard Legry
Napoléon s’est-il réconcilié avec Dieu avant de mourir ?
2
TEENAGERS, LOVE, PARK
Edifa
Comment distinguer le flirt de l’amour vrai ?
3
WEB2-ALEXEI NAVALNY-RUSSIA-shutterstock_1662094504.jpg
Agnès Pinard Legry
Russie : le message inattendu d’Alexeï Navalny pour Pâques
4
I.Media
Pourquoi la date de canonisation de Charles de Foucauld n’a...
5
POPE FRANCIS
Agnès Pinard Legry
Voici comment participer au « marathon de prière » du pape Franço...
6
Mathilde de Robien
Ces cadeaux de confirmation auxquels vous n’aviez pas pensé
7
Mathilde de Robien
Une émotion, une astuce de saint : accueillir la tristesse avec T...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement