Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saints Côme et Damien
home iconActualités
line break icon

L’esclavage des enfants explose au Népal

Eglises d'Asie

Eglises d'Asie - Publié le 27/11/14

Les différents responsables de la campagne End Child Slavery dénoncent tous « une totale absence de volonté politique » qui empêche de lutter efficacement contre le travail des enfants. Un constat qui se vérifie également dans les « réseaux de traite » qui sévissent en toute impunité au Népal.

Des petites filles vendues

C’est le cas des kamlaris, ces petites filles issues généralement de l’ethnie tharu, pauvre et discriminée, qui sont vendues pour 25 dollars par an comme domestique à tout faire, dans les grandes villes du Népal. À 9 ans, Manjita Chaudhary a été vendue par son père, un paysan criblé de dettes, à un policier de Katmandou. Avec près de vingt heures de travail par jour, elle était l’esclave domestique, corvéable à merci, de son employeur et de ses parents. Maltraitées, souvent victimes d’abus sexuel, ces filles, qui n’ont souvent pas plus de 6 ans lorsqu’elles sont vendues, figurent parmi les populations considérées comme les plus vulnérables par l’UNICEF.

Chaudhary a été kamlari pendant 3 ans avant que l’association Fondation jeunesse Népal ne la « rachète » à ses employeurs et ne lui permette d’être scolarisée. Aujourd’hui, elle milite au sein de l’association pour faire abolir la pratique des kamlaris. Mais malgré la mort en mars dernier d’une jeune kamlari des suites de brûlures graves infligées par son employeur, aucune des plaintes de ces anciennes domestiques-esclaves n’a pu aboutir. « Nous n’allons quand même pas faire une descente de police dans chaque famille de Katmandou pour vérifier s’ils emploient des domestiques illégales ! », se justifie un représentant du ministère de la Femme, de l’enfant et de la condition sociale.

Selon les associations de défense des droits de l’enfants, c’est surtout l’inaction des pouvoirs publics népalais qui permet également aux réseaux de prostitution infantile de prospérer.

20 000 jeunes Népalaises dans les bordels de l’Inde

Selon Caritas-Nepal, qui lutte contre ce fléau en très forte progression, plus de 20 000 jeunes Népalaises sont victimes chaque année des trafiquants et se retrouvent dans les bordels de l’Inde voisine. Pamela Gurung, qui travaille au sein de l’organisation catholique, participe très régulièrement à des « opérations de
sauvetage » à la frontière indo-népalaise ; chaque jour, une douzaine de filles sont ainsi arrachées aux réseaux de prostitution, sous les yeux blasés de « la police aux frontières qui souvent participe elle-même au trafic ».

De l’agence d’information des Missions Étrangères de Paris (MEP), Églises d’Asie

Légende photo : Un enfant sur trois est victime de l’exploitation par le travail au Népal. 

  • 1
  • 2
Tags:
esclavageesclavage sexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
5
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
6
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
7
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement