Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 28 septembre |
Saints Laurent Ruiz et 15 compagnons
home iconActualités
line break icon

Irak : une nouvelle vidéo de propagande met en scène des enfants formés à tuer

© Al Furqan

La rédaction d'Aleteia - Radio Vatican - Publié le 22/11/14

Ignoble : la dernière vidéo postée par Daesh sur YouTube glace le sang, en donnant un visage d'enfant à la haine et à la folie islamistes.

« Je serai l’un de ceux qui doivent tuer les infidèles. » Tels sont les mots d’un des jeunes enfants mis en scène par l’autoproclamé État islamique dans sa dernière vidéo de propagande. Une vidéo qui ne sera heureusement restée en ligne que quelques heures. Mais le message reste. Les criminels contre l’humanité de Daesh ajoutent un nouveau crime à leur pedigree assassin : ils forment de jeunes gens à tuer. Des images atroces et l’une des pires violations des droits de l’homme qui soit, alors même que le monde commémorait cette semaine le 25e anniversaire de la Convention sur les droits de l’enfant.  

Interrogée par Corinna Spirito, de Radio Vatican, Andrea Iacomini, porte-parole de l’UNICEF en Italie, ne cache pas ses craintes : « Cette vidéo nous montre à quel point la situation est dangereuse pour les plus vulnérables. Inciter à la haine en utilisant le visage d’un enfant est la pire chose que l’on puisse voir de nos jours ». « Nous pensions déjà avant l’été, que ces enfants avaient été victimes d’abus, d’exploitation, de violence et utilisés comme soldats, Daesh ayant recruté bon nombre d’entre eux dans leurs propres rangs pour combattre, mais aussi comme porteurs, cuisiniers ou messagers dans les zones de conflit. »

Dans cette vidéo, la propagande islamiste n’hésite pas à mettre en scène ces enfants assis derrière un bureau, comme si le fait d’être formé au meurtre venait pour eux remplacer l’école. Mais que peut faire la communauté internationale ? «​ Ces enfants doivent absolument être protégés, rappelle Andrea Iacomini. Si possible, il doivent être identifiés et soustraits à cette situation, mais j’imagine que ce sera difficile. J’espère maintenant une réponse très forte de toutes les organisations internationales, de la communauté des États, unanime pour lutter contre l’utilisation des enfants à de telles fins. Je ne voudrais pas que ces enfants soldats deviennent le nouveau visage, via ces vidéos postées sur Internet, de l’incitation à la haine, à la violence et à la mort. On ne doit pas tolérer cela. »

Tags:
État islamique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
2
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
3
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
4
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
5
Anna Ashkova
Prière à saint Côme et saint Damien pour demander une guérison
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement