Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Non plus esclaves, mais frères » : le thème du Message du Pape pour la Paix

aleteia
Partager

Le Pape François a choisi le thème de l'esclavage pour la 48ème Journée mondiale de la Paix, le 1er janvier 2015.

« Non plus esclaves, mais frères ». Tel est est l’intitulé du Message du Pape François pour la 48ème Journée mondiale de la Paix qui aura lieu le 1er janvier 2015. Dans un communiqué, le Conseil pontificale Justice et paix explique les circonstances qui ont poussé le Pape à choisir ce thème pour le deuxième message de son pontificat.

« On considère généralement l’esclavage comme un fait appartenant au passé ; mais cette plaie sociale est, au contraire, très présente de nos jours ». Le Message du 1er janvier 2014 était consacré à la fraternité : “Fraternité, fondement et chemin pour la paix”. « Être tous des fils de Dieu est ce qui rend tous les êtres humains frères et sœurs avec une égale dignité. Or l’esclavage porte un coup mortel à cette fraternité universelle et, par conséquent, à la paix. En effet, pour qu’il y ait la paix, il faut que l’être humain reconnaisse dans l’autre un frère qui a une égale dignité », explique le Conseil pontifical.

« Le phénomène abominable de l’esclavage prend aujourd’hui dans le monde des formes multiples : le trafic des êtres humains, la traite des migrants et de la prostitution, le travail forcé, l’exploitation de l’homme par l’homme, la mentalité esclavagiste vis-à-vis des femmes et des enfants. Et ces plaies font l’objet d’une honteuse spéculation de la part d’individus et de groupes qui profitent des nombreux conflits en cours dans le monde actuel, de la crise économique et de la corruption. »

L’esclavage, une grave blessure dans la chair du Christ
L’esclavage est une « terrible plaie ouverte » dans le corps de la société contemporaine ; c’est « une très grave blessure dans la chair du Christ ! » Afin de contrecarrer efficacement ce phénomène, explique le dicastère, « il faut avant tout reconnaitre l’inviolable dignité de chaque personne humaine et affirmer en même temps avec force la fraternité – qui comporte l’exigence de surmonter l’inégalité selon laquelle un homme peut assujettir un autre homme – et promouvoir un engagement de proximité et de gratuité pour un chemin de libération et d’inclusion de tous ».

« L’objectif est la construction d’une civilisation basée sur l’égale dignité de tous les êtres humains, sans aucune discrimination ; ce qui requiert l’engagement du monde de l’information, de l’éducation et de la culture pour une société renouvelée et fondée sur la liberté, la justice et la paix ».

La Journée mondiale de la Paix a été voulue par Paul VI et est célébrée le 1er janvier de chaque année. Le Message du Pape est envoyé aux chancelleries du monde entier et marque en même temps l’orientation diplomatique du Saint-Siège au seuil d’une nouvelle année.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]