Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconActualités
line break icon

Voyage en Corée : le Pape s’adressera à tout le continent asiatique

© Public Domain

Radio Vatican - Publié le 12/08/14

Le cardinal Pietro Parolin, secrétaire d'Etat du Vatican, a accordé lundi une interview sur le voyage du Pape en Corée.

L’évangélisation en Asie, la rencontre avec les jeunes du continent, la béatification de 124 martyrs coréens qui constitue un modèle laïque de sainteté et l’invitation au dialogue et à la réconciliation entre les deux Corées divisées. Autant de sujets abordés par le secrétaire d’Etat du Saint-Siège dans une interview accordée lundi au rédacteur en chef du Centre télévisuel vatican, Alessandro Di Bussolo, en collaboration avec L’Osservatore romano. Le cardinal Pietro Parolin individualise ainsi les principaux thèmes du voyage du Pape François en Corée, du 13 au 18 août prochain.
Le résumé d’Audrey Radondy…

« “En Asie, il faut y aller, c’est important” a dit le Pape François aux journalistes au terme de son voyage au Brésil. 15 ans après la dernière visite de Saint Jean-Paul II en Inde, le Pape se rend à présent en Corée.  Qu’est-ce qui rend ce voyage si important ?
Mgr Parolin : Je dirais que l’importance de ce voyage est liée essentiellement à trois facteurs : le premier est le fait que le Pape se rend pour la première fois en Extrême-Orient, une région du monde qui gagne une importance toujours plus accrue dans la politique et l’économie mondiale.
Le Pape s’y rend pour s’adresser à tout le continent, et pas uniquement à la Corée. Le voyage a évidemment comme destinataires tous les pays du continent, grâce à la célébration de la journée asiatique de la jeunesse qui se déroulera en Corée et à laquelle participeront des représentations de jeunes des pays voisins.
Le troisième aspect est celui qui concerne le futur. La jeunesse représente le futur. Le Pape s’adresse donc au futur de ce continent, au futur de l’Asie.
Le cœur du voyage sera la rencontre du Pape François avec les jeunes d’Asie qui, dans une société compétitive, s’éloignent souvent de l’Église pour chercher le succès à l’école. Quel message leur portera le Pape François ?

Je crois que le message que portera le Pape François à ces jeunes est qu’ils doivent devenir les protagonistes de la vie de l’Église. Cela requiert une présence active, une présence participative ainsi qu’une présence faite de collaboration et de coresponsabilité. Comme nous le rappelait Saint Jean-Paul II et comme nous le rappelle le Pape François, l’Église a besoin des jeunes.  Donc, un rôle à l’intérieur de l’Église et un rôle dans la mission.

La question fondamentale consiste dans le fait que les jeunes doivent devenir des évangélisateurs de leurs camarades. Nous nous situons donc toujours dans la lignée de l’évangélisation. Outre à l’insistance de ne pas se laisser éblouir par les valeurs éphémères de nos sociétés et de nos usages, le message du Pape portera sur le fait de trouver en Jésus la vraie réponse à nos interrogations et à nos inquiétudes.

Quel témoignage peuvent fournir les martyrs coréens que le Pape François béatifiera à Séoul aux jeunes générations de catholiques asiatiques ?
Mgr Parolin : Un des motifs pour lesquels le Pape se rend en Corée, c’est la béatification des 124 martyrs coréens. Je crois qu’il faut souligner le fait qu’à l’intérieur de ce groupe, il y a seulement un prêtre alors que tous les autres sont des laïcs qui exerçaient des professions variées et différentes, des professions les plus humbles aux professions les plus hautes dans l’échelle sociale. Cela nous rapporte à une des caractéristiques de l’Église coréenne, c’est-à-dire le fait que c’est une Église née du témoignage et de l’engagement des laïcs qui ont su conserver et transmettre la foi.
Je crois que le message fondamental, c’est que dans l’Église, nous sommes tous appelés à collaborer à la mission d’annoncer l’Évangile et nous sommes tous appelés à la sainteté, une sainteté qui peut se manifester sous diverses formes mais qui doit caractériser l’engagement de chacun.

  • 1
  • 2
  • 3
Tags:
coreePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement