Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 25 septembre |
Saint Firmin
home iconActualités
line break icon

France : pas de révolution en vue, mais…

Wikimedia / Rama

La Révolution française

Atlantico - Publié le 22/07/14

(Pas de) révolution en vue ? Un sondage Ifop pour Atlantico montre que les Français ont perdu le goût de la révolte… mais pas de la résistance.

    •    Selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico, 59% des Français ne veulent plus faire d’efforts pour le redressement des comptes publics alors qu’ils étaient 67% à vouloir y contribuer en 2012.
    •    Face à la situation économique, la résignation/l’indifférence progressent au détriment de la révolte. Une part croissante des Français se replie sur la sphère personelle et n’attend plus rien du gouvernement
    •    Dans le même temps, la propension à faire des efforts pour redresser les comptes du pays cède encore un peu de terrain
    •    Cela s’explique notamment par le fait que 85% des Français pensent que le gouvernement ne fait pas d’efforts de son côté pour réduire les dépenses et que donc, il n’y a pas de raison que le citoyen de base en fasse !
    •    Ce chiffre est stable par rapport à il y a un an, alors même que François Hollande et Manuel Valls ne cessent de parler d’économies…

Selon un sondage exclusif Ifop pour Atlantico, 42% des Français se disent révoltés, 36 % résignés et 11% indifférents face à la situation économique et sociale. Comparé à l’année 2013, la résignation et l’indifférence gagnent du terrain. Peut-on dire que les Français baissent les bras ?
Jérôme Fourquet : Le sentiment de révolte est toujours très présent, pour autant il a tendance à perdre du terrain, ce qui peut expliquer la relative apathie actuelle. Alors que le gouvernement a annoncé un certain nombre de mesures impopulaires – les hausses d’impôts par exemple – les syndicats ont la plus grande peine du monde à mobiliser, hormis des mouvements sectoriels comme le mouvement des intermittents ou la grève à la SNCF. On se souvient de l’échec du mouvement contre la réforme des retraites, à la rentrée dernière. On peut comprendre cette apathie sur la scène sociale au regard de ce sentiment de résignation qui gagne du terrain, comme si les Français désespéraient qu’on puisse obtenir de bons résultats en matière de lutte contre le chômage ou les déficits.
Dans cette grisaille persistante, ce n’est pas tant la colère qui monte que l’indifférence.  Le sentiment de confiance et d’enthousiasme a, lui, quasiment disparu.

Lire la suite de cet article sur www.atlantico.fr

Tags:
France
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement