Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
home iconÉglise
line break icon

Pape François :  » Suis-je amoureux comme au premier jour ? « 

radiovaticana

Osservatore Romano - Publié le 07/06/14

Le premier amour ne s’oublie jamais. Et cela vaut également pour les évêques et les prêtres, qui doivent toujours rappeler la beauté de leur première rencontre avec Jésus, a souligné le pape François.

Les évêques et les prêtres doivent également être des pasteurs qui suivent pas à pas le Seigneur, sans se préoccuper de savoir comment finira leur vie elle-même. Tels sont les points essentiels du ministère épiscopal et sacerdotal que le Pape François a indiqués au cours de la Messe célébrée dans la matinée du vendredi 6 juin, dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe.

Le point de départ de la méditation a été le dialogue entre Jésus et Pierre rapporté en conclusion de l’Evangile de Jean (21, 15-19). Jean raconte que « par trois fois, le Seigneur demande à Pierre si il l’aime, si il a de l’amour pour lui ». La réponse est claire: Le Seigneur voulait le ramener « en arrière, à ce premier après-midi, lorsqu’il trouva son frère André », qui rencontra ensuite Pierre et lui dit : « Nous avons trouvé le Messie ! ». En un mot, Jésus voulait ramener Pierre « à son premier amour ».
C’est la même question que doivent se poser également les évêques et les prêtres, pour comprendre comment va l’amour d’aujourd’hui avec Jésus: « Suis-je amoureux comme au premier jour ? Ou bien le travail, les préoccupations me font un peu regarder d’autres choses et oublier un peu l’amour? ».
Le deuxième point qui ressort du récit de Jean est : « l’envoi : pais, sois pasteur ! ». Certains, a observé le Pape, pourraient objecter : « Mais Seigneur, tu sais, je dois étudier parce que je veux devenir un intellectuel de la philosophie, de la théologie, de la patrologie… ». A ces pensées, il faut répondre: « Sois pasteur, le reste viendra après! Pais! Avec la théologie, avec la philosophie, avec la patrologie, avec ce que tu étudies, mais pais! Sois pasteur ! ».
Le troisième point coïncide avec une autre question, précisément celle que Pierre pose à Jésus en ce qui concerne l’apôtre Jean: mais lui, comment finira-t-il ? Que lui arrivera-t-il ?
Comme pour dire : « Comment finira ce premier amour qui a tant marché ? Comment finira cet itinéraire de pasteurs ? Finira-t-il par la gloire, par la majesté ? ». Mais la réponse est très différente : « Non, mon frère, elle finira de façon plus commune, et même parfois plus humiliante ». Peut-être, a dit le Pape François, « finira-t-elle dans un lit, et on te donnera à manger, on devra te vêtir, et tu seras inutile, là, malade ». Il ne sert à rien de répéter: « Mais, Seigneur, j’ai fait cela pour toi », j’ai eu « un grand amour », j’ai fait paître comme tu m’as dit, et je dois finir ainsi? ». Oui, a expliqué le Pape, il faut « finir comme lui a fini! Cet amour meurt comme le grain de blé et ainsi, ensuite, viendra le fruit. Mais moi je ne le verrai pas! ».
Le quatrième et dernier point est constitué par « une parole plus forte: suis-moi ! ». Ce « suis-moi ! » doit être « notre certitude, sur les pas de Jésus, sur cette route ».

Tags:
homelies
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
6
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
7
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement