Aleteia
Mardi 27 octobre |
Bienheureuse Emeline
Église

Via Crucis : 14 stations pour les nouveaux crucifiés du monde d'aujourd'hui

Chemin de croix au Colisée (Rome) avec le Pape

Radio Vatican - Publié le 19/04/14

C'est l'air grave que le Pape François a présidé vendredi soir le chemin de Croix au Colisée, devant près de 40 000 fidèles. Une foule appelée à méditer sur des sujets aussi graves que concrets.

19/04/14

Ce chemin de Croix du Vendredi Saint est un rendez-vous traditionnel tant pour les Romains que pour les pèlerins du monde entier, qui viennent y revivre les étapes de la Passion du Christ. Comme à l’accoutumée, il a été retransmis par les télévisions du monde entier, depuis un Colisée aux reflets orange dans la nuit romaine, le Pape faisant face à la foule seulement illuminée par des dizaines de milliers de de bougies.

Cette année, le pape François a appelé à prier pour toutes les victimes d’exploitation économique et de mauvais traitements au quotidien. A chacune des 14 stations de la Via Crucis correspondaient les blessures concrètes du monde d’aujourd’hui, les nouveaux crucifiés. Cette année, ouvriers, SDF, immigrés, détenus ou encore anciens toxicomanes ont été invité à porter la croix. Rejet des immigrés, enfants soldats, abus sexuels, dépression, désespoir après la mort d’un enfant… Le ton des méditations était résolument grave. Le Pape a demandé de se rappeler des malades, des personnes abandonnés sous le poids de la croix pour que, sous cette croix, ils trouvent la force de l’espoir, de la résurrection et de l’amour de Dieu.

Autre symbole fort : les méditations de ce chemin de Croix étaien rédigées cette année par Mgr Bregantini, évêque de Campobasso,  connu pour ses prises de position contre la mafia calabraise dans le sud de l’Italie, mais aussi défenseur des chômeurs et des travailleurs précaires.  Selon Mgr Bregantini, la croix d’aujourd’hui est pour lui celle que portent ceux qui souffrent de la crise économique, des cancers dus aux déchets toxiques, de la criminalité, de la drogue, de la surpopulation carcérale, de la corruption. Face à la Croix, on trouve à la fois « la monstruosité de l’homme » et « l’immensité de la miséricorde de Dieu » a lancé le Pape dans un bref discours à l’issue de cette Via Crucis. La crucifixion de Jésus résume toutes les « injustices, toute l’amertume de la trahison de Judas et de Pierre, toute la vanité des puissants, toute l’arrogance des faux amis ». « Dans la Croix, nous voyons la monstruosité de l’homme quand il se laisse guider par le mal, a poursuivi le Souverain Pontife. Mais nous voyons aussi l’immensité de l’amour de Dieu qui ne s’occupe pas de nous selon nos pêchés, mais selon sa miséricorde ».

Dans ses méditations, l’archevêque italien a voulu aussi mettre en avant quatre figures positives : Simon de Cyrène qui symbolise la solidarité et le bénévolat ; Véronique, la douceur gratuite de ceux qui agissent non pas pour posséder mais pour donner ; les femmes de Jérusalem, dont l’attitude n’est pas la commisération qui écrase mais la compassion qui fait mûrir, la force qui s’enracine dans la douleur de l’autre et la rachète ; enfin l’étreinte entre Marie et Jésus : Mgr Bregantini a voulu y associer toute la douceur et la beauté des mères qui ont perdu un enfant dans un accident ou par un délit mafieux, mais qui sentent que cet enfant n’est pas perdu tant qu’il est aimé.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Pape Françoisvendredi saint
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
pope francis with a mask
I.Media
Ce que le pape François a vraiment dit sur l'...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
Avion-chapelle
Agnès Pinard Legry
Aménagée dans un avion, cette chapelle est un...
Edifa
Sexualité : comment raviver le désir quand il...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement