Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 18 mai |
Saint Eric de Suède
home iconAu quotidien
line break icon

Suivant l’appel du pape François, trois jeunes partent aux périphéries de l’Eglise

Petit à petit tour - Sel + Lumière TV - Publié le 26/02/14

Pendant un an, de Rome à Jérusalem, ils rencontreront les chrétiens qui consacrent leur vie au service des plus petits.

25/02/2014

« L’Eglise doit sortir d’elle-même, elle doit aller aux périphéries géographiques, humaines et existentielles (…), là où résident le mystère du péché, de la douleur, de l’injustice, de la souffrance… » : c’est en réponse à cet appel du pape François que trois jeunes Français, Geoffroy de Boissieu, Quentin de Veyrac et Jean Romatet, ont décidé de partir pendant un an à la rencontre de ceux qui, en toute humilité, consacrent leur vie aux plus petits.

« Petit à petit tour » : c’est le nom de leur projet qui les conduira de Rome à Jérusalem (voir ici leur itinéraire) pour aller à la rencontre de ceux, qui à notre époque, « loin des caméras et des honneurs, offrent leur vie en secret pour les abandonnés, les oubliés de notre monde, les laissés pour compte, les rejetés de nos sociétés ».

De septembre 2014 à juillet 2015, ils seront tour à tour à Rome, en Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Chili et Argentine), en Asie du Sud Est (Laos, Cambodge, Vietnam), en Afrique (Kenya, Rwanda, Tanzanie), au Moyen-Orient (Liban, Jordanie, Jérusalem) puis en Europe, à Saint Jacques de Compostelle.

Handicap, maladie, prostitution et délinquance : voilà les quatre pauvretés à la rencontre desquelles ils iront. Tout au long de leur parcours, ces trois jeunes Français chercheront à comprendre « le sens de l’engagement radical de ces chrétiens qui ont parfois quitté famille et amis pour se mettre du côté de ceux que personne ne regarde, ceux que personne ne veut toucher, ceux qui dérangent, ce que tout le monde fuit. Comment à notre époque, ont-ils pu faire ce choix, dans une joie profonde et simple, qui laisse tant à désirer dans nos sociétés qui ne rêvent que de bien-être ? ».

Pourquoi « petit à petit » ? Parce que le temps de Dieu n’est pas celui des hommes. Parce que les chrétiens engagés qu’ils vont rencontrer ne sont pas des magiciens. Leur dévouement et leurs actions ne portent du fruit que dans le temps, petit à petit. De même que, souvent, ce n’est que petit à petit que nous apprenons à reconnaître Dieu qui frappe comme un mendiant à la porte de notre cœur.

Regardez l’interview de Quentin de Veyrac sur Sel et Lumière : http://www.youtube.com/watch?v=2a8RxqnJdX4

Tags:
humanitaire
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Mgr André Joseph Léonard
Que penser des expériences de mort imminente ?
2
The Agonie of the garden
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
La dernière prière de Jésus
3
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir sur le nouveau ministère laïc de Catéchiste
4
PRAY
Mathilde de Robien
Les cinq étapes indispensables d’une prière réussie
5
Thérèse Puppinck
Velankanni, le Lourdes de l’Orient
6
Soutane de Jean Paul II/attentat
Marzena Devoud
Qu’est devenue la soutane tachée de sang de Jean Paul II ?
7
DIVINE MERCY
Philip Kosloski
Le pouvoir de la prière de 15h à la Divine Miséricorde
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement