Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconActualités
line break icon

« L’euthanasie jusqu’où ? » : les dessous d’un film qui dérange

La Croix - Publié le 17/10/13

Le documentaire qui rompt le tabou sur la pratique de l’euthanasie crée un fameux buzz sur le net ! La Croix a interviewé son principal auteur, le journaliste Pierre Barnérias

Le documentaire « L'euthanasie, jusqu'où ? », diffusé sur notre site le 3 octobre dernier, continue de circuler sur le Net, bravant la censure officieuse mais bien réelle des grandes chaînes de télévision qui ont refusé de le diffuser.

Cette enquête exceptionnelle sur la pratique de l’euthanasie en Belgique et aux Pays-Bas, a été réalisée en 2011 et 2013 par le journaliste reporter Pierre Barnérias, avec  une équipe de journalistes et professionnels de l’audiovisuel. Il a voulu illustrer, par des témoignages poignants, les difficultés à « encadrer » une telle pratique.

Pour en savoir un peu plus sur la réalisation de cette enquête et sur ses objectifs, le journal La Croix a interviewé Pierre Barnérias, dont les propos sont recueillis par Marine Lamoureux.

Le réalisateur confirme qu’aucune chaine de télévision n’a accepté de diffuser le film donc de le financer. Les journalistes y ont travaillé pendant deux ans, avec très peu de moyens, sans pouvoir aller aussi loin dans l’enquête qu’ils l’auraient voulu :

Il affirme ne pas prétendre « trancher le débat, dire s’il faut ou non légaliser l’aide active à mourir », que son film est simplement « un éclairage de ce qui se passe aujourd’hui dans un pays ayant fait ce choix et où, manifestement, tout ne va pas bien ».

Lire l’interview directement sur le site de La croix.

Qu’est-ce qui pousse certaines personnes à demander l'euthanasie ? Que se passe-t-il en Belgique où dix ans après la loi dépénalisant partiellement l’euthanasie, cette possibilité pourrait aujourd’hui être élargie aux mineurs disposant de la « capacité de discernement », et aux personnes atteintes d’Alzheimer, en cas de souffrances dites « insupportables » ? 

Ces questions reviennent en force après un nouveau cas d’euthanasie pratiqué (le 1 octobre) sur une personne, Nancy devenue Nathan, qui avait demandé la mort, après l’échec de plusieurs opérations pour changer de sexe (cf. Aleteia).

Le 11 octobre dernier, le cardinal Léonard, archevêque de Malines-Bruxelles et président de la Conférence épiscopale belge, a tiré la sonnette d’alarme en ces termes :

L’euthanasie  « … nuit à la solidarité entre les citoyens (…) encourage inconsciemment dans l'opinion publique l'idée que chacun doit résoudre seul ses propres problèmes. Ce que je crains le plus est précisément cette influence masquée et insidieuse, ce climat que cela génère en particulier auprès des personnes âgées, auprès de celles qui ne suffisent pas à elles-mêmes, et qui peuvent, dans des conditions difficiles, décider de signer un papier et penser qu’avec leur mort tous les problèmes seront résolus. Ne plus être à charge de quelqu’un. Le processus mental est clair: « Je sens que je vieillis, que je commence à perdre mes facultés mentales et physiologiques, je ferais mieux de disparaître… »

La suite sur notre site : "L'euthanasie brise la société comme un marteau piqueur".

I.C

Tags:
euthanasie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement