Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 04 décembre |
Sainte Barbe
home iconPolitique
line break icon

"Manif Pour Tous" : et maintenant, que faire ?

© PIERRE ANDRIEU

Philippe Oswald - Alliance Vita - Famille Chrétienne - France Catholique - La Vie - La Manif pour Tous - Le Figaro - Le Monde - Lepoint.fr - Publié le 28/03/13

Quelles suites donner à la manifestation du 24 mars ? Et dans quel esprit ?


La ManifPourTous du dimanche 24 mars 2013 contre l’extension du mariage aux personnes homosexuelles fut un succès historique, sans précédent depuis près de 30 ans.
Commençons par rappeler cette évidence que bien des brouillages se sont efforcés d’occulter. (Même Le Monde qui prétend réfuter le chiffre de 1 400 000manifestants calculé par les organisateurs, constate qu’elle fut la manifestation la plus importante depuis celle pour la défense de l’école libre contre le projet de loi Savary en 1984).
S’il fallait encore s’en convaincre, on pourrait voir ou revoir la vidéo de cet évènement à garder dans sa vidéothèque !
On peut aussi prendre du recul afin de mieux comprendre l’enchaînement des évènements depuis le 17 novembre 2012 grâce à cette rétrospective.

Quant au comptage de la Préfecture de Police, un communiqué de la Manif Pour Tous vient d’en débusquer la fausseté : les 23 photos aériennes qu’elle produit comme « preuves » ont été prises entre 15h24 et 15h49 ! Par conséquent, explique la Manif Pour Tous : « La Préfecture de Police nous refait le coup du 13 janvier en fermant ses compteurs alors que la manif ne fait que commencer et les manifestants qu’arriver ! 
A 15h30 l’Avenue Foch est remplie à moins de 50% car la Préfecture de Police vient de l’ouvrir aux manifestants à 14h31 
A 15h30 L’avenue Carnot est vide car la Préfecture de Police est entrain de l’ouvrir 
A 15h30 les manifestants arrivent encore en masse sur l’avenue Charles de Gaulle, sur la place de la Porte Maillot et ils se tassent progressivement avenue de la Grande Armée. 
C’est vers 16h45 que le nombre de manifestants a atteint son maximum, soit une heure quinze après le comptage de la PP. 
C’est à 16h45 que nous avons fait notre comptage : nous étions bien 1.400.000 manifestants.» 

Les politiques comme les grands medias ont tort de ne pas prendre au sérieux ce mouvement, estime le journaliste et écrivain Philippe Labro dans sa chronique du point.fr : « Outre le débat sur le mariage homosexuel, l'importance de la manifestation révèle un malaise plus profond, un fossé qui se creuse entre la classe politique et une partie de la population. Trois cent mille manifestants selon la police, un million deux cent mille selon les organisateurs, malgré ces chiffres contradictoires, cette manifestation est incontestablement l'une des plus importantes depuis plus de vingt ans et traduit une profonde incertitude en l'avenir du pays. » Attention, ajoute-t-il « Le mois de mai n'est pas très loin… »

« Quels que soient les chiffres que l’on retient – même ceux des autorités –, le mouvement contre la loi Taubira a plus que largement prouvé sa force, sa détermination et sa capacité à durer. » estime lui aussi Jean-Pierre Denis dans son éditorial de La Vie.
Cependant, ajoute-t-il, quel lendemain donner à un tel succès ? S’il n’est pas un fanatique du « mariage pour tous » (ni d’ailleurs du mariage tout court !), François Hollande ne va pas reculer tout simplement parce qu’il ne le peut pas : «pour souder une majorité que tout fracture, le président de la République veut aller jusqu’au bout, vaille que vaille et coûte que coûte, bien qu’au fond de lui-même tout porte à croire qu’il s’en moque un peu, lui qui ne s’est jamais marié. Au Sénat, il pense pouvoir passer la barre, fût-ce de justesse. D’où le paradoxe de la situation : la balle revient sans cesse dans le camp de la Manif pour tous, qui se trouve à la fois en situation de force et dans une forme d’impasse stratégique. Comment éviter la radicalisation et une forme de dérive dans la protestation antigouvernementale ? »

Nous recommencerons ! affirme en effet Frigide Bardot dans Le Figaro. «Nous envisageons une troisième manifestation nationale lorsque le texte reviendra à l'Assemblée, après le vote du Sénat, avance Frigide Barjot, principale porte-parole du mouvement. Les gens ont été sensibles au ton plus social et plus politique du rassemblement. Comment ne le seraient-ils pas, alors que le président reste sourd aux appels, semant la discorde civile et la crise sociale? Ce virage peut s'accentuer. Nous pouvons faire encore mieux la prochaine fois.»
Et cela, en restant dans le cadre légal, souligne pour sa part Famille Chrétienne : « Le mouvement est irrépressible », a insisté Tugdual Derville, « et irrépressible, ça veut dire impossible à réprimer ». Les actions vont continuer à s’amplifier et l’organisation d’une nouvelle manifestation nationale au mois de mai n’est pas exclue.

Il faudra néanmoins se garder des récupérations politiques et entrer dans un travail en profondeur, suggère Gregor Puppinck, directeur de l'European Centre for law and Justice (ECLJ) dans un entretien à L’Homme Nouveau Il faut « diffuser le message que l'adoption, la PMA et la GPA, c'est-à-dire les mères porteuses, et l'endoctrinement scolaire des enfants suivent inévitablement le simple vote du « mariage pour tous ». C'est tout ou rien. Dès lors que l'on ouvre le mariage aux couples de même sexe, c'est une cascade, un effet domino : le droit au mariage entraîne le droit à l'adoption et le droit à la PMA, lequel entraîne à son tour le droit à la GPA. Quant au droit des parents d'éduquer leurs enfants dans le respect de leurs convictions morales et religieuses, droit pourtant garanti par la Convention européenne, il est resté lettre morte. »

Oui, allons à l’essentiel et travaillons ensemble, lui fait écho Gérard Leclerc dans son éditorial de France Catholique et de Radio Notre-Dame : « Plus que jamais, il convient donc de se concentrer sur l’essentiel pour unir les forces. Nul relâchement n’est à envisager, même dans le pire des cas, celui où la loi Taubira aurait été définitivement adoptée par le Parlement. Pour avoir vécu de très près les événements de 1984 et avoir eu, sur le sujet, un entretien mémorable avec le président François Mitterrand, je puis témoigner qu’il peut se produire des revirements inattendus dans la tête d’un chef d’État, en responsabilité de l’unité nationale et de la paix civile. Il y a des décisions difficiles qui ne sont pas des défaites lorsqu’elles signifient la victoire de la conscience et de la raison ».

Quant à la conclusion à méditer particulièrement en cette Semaine Sainte, elle tient en un « tweet » de l’une des « têtes » de la ManifPourTous, Tugdual Derville (@TDerville) délégué général de Alliance Vita : « 1 Ecouter sa propre #colère qui révèle l'#injustice 2 La dire dans la #paix du coeur 3 Agir sans trouble ni démesure »

Tags:
la manif pour tousmariage homosexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Sauvetage Kevin Escoffier Vendée Globe
Timothée Dhellemmes
"Ta vie était plus importante que notre Vendé...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement