Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Fin de l’Année de la Vie consacrée : « Qui rencontre vraiment Jésus ne peut pas rester comme avant »

M.MIGLIORATO/CPP/CIRIC
2 février 2016 : Une religieuse lors de la messe célébrant la Fête de la Présentation de Jésus au Temple et qui conclue l'Année de la Vie consacrée. Vatican, Rome, Italie.

February 2, 2016: A nun during the Mass for Feast of the Presentation of the Lord and celebration to mark the end of the year for Consecrated Life, in St.Peter's Basilica, at the Vatican.
Partager

Le Pape a clôturé l’Année de la Vie consacrée le mardi 2 février, jour où l’Église célébrait la Fête de la présentation de Jésus au temple.

Selon la tradition catholique, le mardi 2 février célèbre la présentation de Jésus au temple. C’est précisément pendant cette journée que le Pape a clôturé l’Année de la Vie consacrée, s’adressant à de nombreuses personnes consacrées comme il l’avait déjà fait en salle Paul VI, quelques jours plus tôt. Pendant la messe célébrée dans la basilique Saint-Pierre, le Pape a particulièrement insisté pour que ces personnes continuent à rencontrer Dieu et soient des « gardiens de l’étonnement » en revivant la grâce de la foi tous les jours et dans la joie.

Fidèle à sa volonté d’unification de la communauté chrétienne, il les a enjoints une fois de plus à partager cette joie avec tous, en rappelant que cette mission leur a été attribuée pour toute leur vie. « Qui rencontre vraiment Jésus ne peut pas rester comme avant », a affirmé le Pape, soulignant que même les parents de Jésus s’étaient étonnés de leur Fils. La vie spirituelle ne doit pas être transformée en habitude et doit donc être sans cesse ouverte à l’Esprit-Saint pour être renouvelée.

Rencontre spontanée sur le parvis de la basilique 

À la fin de la cérémonie, le pape François a été saluer les consacrés qui avaient dû suivre la célébration dehors, faute de places. Ce salut, tout à fait imprévu, était accompagné de quelques paroles improvisées appelant chaque membre de la foule à se rappeler du premier appel de Dieu. Avec un sourire qui ne le quitte pas lors de ses rencontres avec les fidèles, le Pape a confié : « J’aime beaucoup quand je rencontre ces religieuses ou ces religieux qui sont âgés, mais avec les yeux brillants, parce qu’ils ont le feu de la vie spirituelle allumé. »

Concluant cette célébration, pour de bon cette fois, le Pape a finalement exhorté énergiquement la foule à « regarder demain avec espérance » en demeurant des témoins du don de Dieu.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]