Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 13 juin |
Saint Antoine de Padoue
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Rita, Christophe, Antoine… Ces saints populaires qui habitent notre quotidien

BOUGIE-ANTOINE-JOSEPH-MARIE-GODONG

Fred de Noyelle / Godong

Marthe Taillée - publié le 16/11/23

Sainte Rita patronne des causes désespérées, saint Médard invoqué pour demander une météo favorable, saint Christophe prié par les voyageurs… Qui n’a pas fait appel un jour à ces saints patrons pour une aide ou un accompagnement quotidien ? Zoom sur quelques grandes figures que la piété populaire a rendues célèbres.

“Lorsqu’il pleut à la Saint-Médard, il pleut quarante jours plus tard”, assure le dicton populaire. Saviez-vous que cet évêque picard du VIe siècle dont la légende raconte qu’il fut protégé d’une averse par les ailes d’un aigle, est prié pour obtenir la pluie ou, selon la situation, la clémence du soleil ? 

Depuis toujours, tels saint Médard ou saint Antoine de Padoue invoqué quand on a perdu quelque chose, la tradition populaire invoque les saints du ciel pour accompagner au quotidien les vivants ici-bas, croyants ou non. Parfois, selon les régions, la dévotion populaire se tourne vers les saints locaux comme sainte Odile en Alsace ou saint Martin en Touraine. Parfois, des saints sont aussi liés à des causes particulières comme sainte Colette implorée par les couples en espérance d’enfant, ou à des corps de métiers comme sainte Barbe, patronne des artificiers et des pompiers… Petit tour d’horizon de quelques-uns d’entre eux.

Valentin
Patron des amoureux

SAINT VALENTINE
Saint Valentin.

Valentin de Rome ou Valentin de Terni ? “Trop de similitudes (…) font que l’on soupçonne que Valentin de Rome et Valentin de Terni ne soient qu’un seul et même martyr”, peut-on lire sur Vatican news. D’autant qu’ils sont fêtés tous deux le 14 février. Intéressons-nous à Valentin de Terni, un jeune prêtre connu pour les miracles qu’il accomplissait autour de lui. Après avoir refusé de se convertir à la religion païenne, il aurait été décapité à Rome le 14 février 268. À la fin du Vesiècle, le pape Gélase 1er met fin aux Lupercales, ces fêtes païennes célébrées par les Romains le 15 février en l’honneur de l’amour et la fécondité. Il instaure à la place la Saint-Valentin le 14 février.

Il est fêté le 14 février.

Joseph
Protecteur de la famille, des travailleurs, des artisans et des gens qui cherchent un logement

Estátua de São José
Saint Joseph.

Grâce à son métier de charpentier, cet humble artisan a subvenu aux besoins de la Sainte Famille. Saint Joseph, l’époux de Marie, a aussi porté le souci d’éducation de son fils Jésus jusqu’à sa maturité et lui a enseigné son métier. Pie XII a institué en 1955 la fête de “saint Joseph artisan” fêtée le 1ermai.

Il est fêté le 19 mars.

Rita
Patronne des causes désespérées

Pitié-Salpêtrière
La statue de sainte Rita dans la chapelle de la Pitié-Salpêtrière, à Paris.

Cette Italienne de Cascia (1381- 1457) a enduré les épreuves avec patience et bonté sans jamais se décourager. Mariée par ses parents à un homme violent alors qu’elle souhaitait devenir religieuse, elle n’a cessé de prier pour lui. La naissance de leurs jumeaux finit par apaiser ce dernier, puis il mourut assassiné. Pour venger leur père, ses fils grandirent dans un esprit vengeur. Mais Rita demeura dans la prière, demandant même à Dieu de les reprendre plutôt qu’ils vivent dans la haine. Ils périront de maladie un peu plus tard. Rita deviendra religieuse Augustine, se consacrant totalement à Dieu.

Elle est fêtée le 22 mai.

Antoine
Vénéré quand on perd ses affaires

Antoine de Padoue, le saint qui a multiplié les miracles
Antoine de Padoue.

Né vers 1195 à Lisbonne, Antoine, de son vrai prénom Fernando, est un apôtre de saint François. Il prend le nom d’Antoine quand il rejoint l’ordre des frères Mineurs. À partir de 1220, ses prédications bouleversent son entourage et conduisent beaucoup d’âmes à Dieu. Il meurt à Padoue en 1231. La piété populaire lui attribue le patronage des objets perdus car on raconte qu’il aurait miraculeusement retrouvé son précieux psautier annoté, qui lui avait été dérobé.

Il est fêté le 13 juin.

Christophe
Patron des conducteurs, des voyageurs et des touristes

SAINT CHRISTOPHER
Saint Christophe.

Christophe est un martyr du IIIe siècle, de Lycie (Anatolie en Turquie actuelle). La tradition rapporte que cet homme à la stature de géant fut converti par un ermite. Devenu passeur, il fit traverser un enfant au travers d’un torrent menaçant. Au fil de la traversée, l’enfant devint de plus en plus lourd. Arrivé sur l’autre rive, Christophe le lui fait remarquer et s’entend répondre : “Tu n’as pas seulement porté le monde sur tes épaules, mais tu as aussi porté celui qui a créé le monde : je suis le Christ ton roi.”

Il est fêté le 25 juillet.

Fiacre
Patron des maraîchers et des jardiniers

FIACRE
Saint Fiacre.

Émigré d’Irlande ou d’Ecosse en France au VIIe siècle, le jeune Fiacre y fonde le monastère de Breuil dans le pays de Meaux. Il défriche le terrain entourant la bâtisse et l’agrémente d’un verger, d’un potager nourricier et d’herbes médicinales. Il peut nourrir ainsi les pauvres alentour. La tradition populaire le représente avec une bêche à la main, et un livre de l’autre. 

Il est fêté le 30 août.

Thérèse
Patronne des missions

Thérèse de Lisieux.
Thérèse de Lisieux.

Morte de la tuberculose à 24 ans en 1897, sainte Thérèse rêvait de devenir missionnaire. “Je voudrais parcourir la terre… Annoncer l’Évangile dans les cinq parties du monde et jusque dans les îles les plus reculées”. Mais c’est depuis le carmel de Lisieux qu’elle n’a jamais quitté, que son immense rayonnement a jailli. De là, la “petite Thérèse” a éclairé et accompagné des missionnaires du bout du monde, offrant et intercédant pour leurs missions. Sainte Thérèse a été déclarée patronne des missions en 1927 par le pape Pie XI.

Elle est fêtée le 1er octobre.

Hubert
Patron des chasseurs

WEB2-CERF-GODONG-FR496397C.jpg
Vitrail représentant l’apparition du cerf à saint Hubert.

Prince de la lignée de Clovis, Hubert naît au VIIe siècle. Le jeune homme savoure les joies de l’aristocratie de son temps, préférant aller chasser plutôt qu’étudier et prier. Un Vendredi saint, alors qu’il chasse en forêt, lui apparaît un cerf majestueux. Une grande croix se dresse entre ses bois et lui intime de se convertir. Depuis, il renonce à ses richesses et à ses droits sur la couronne d’Aquitaine, pour se tourner vers les humbles et les pauvres. Après une vie monastique exemplaire, il est élu évêque de Liège-Maestricht et Tongres.

Il est fêté le 3 novembre.

Cécile
Patronne des musiciens

SAINT CECILIA
Sainte Cécile.

Nous savons peu de choses sur sainte Cécile, qui naquit dans une grande famille romaine au IIIesiècle. La tradition rapporte qu’elle s’est convertie grâce à la prédication d’un pape qui vivait dans les catacombes pour échapper à la persécution de l’empereur Alexandre Sévère. Toute tournée vers les pauvres, elle et son mari Valérien furent torturés puis décapités. On dit qu’elle chanta les louanges du seigneur en s’avançant vers son bourreau ; c’est ainsi qu’elle devint la patronne des musiciens.

Elle est fêtée le 22 novembre.

Tags:
Antoine de PadoueSaint JosephSainte RitaSaintsThérèse de Lisieux
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-exister-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement