Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 03 décembre |
Saint François-Xavier
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Cette sainte veille sur une quantité impressionnante de professions

SAINTE BARBE

Armagnac-commons I CC BY-SA 3.0

Rachel Molinatti - publié le 03/12/18 - mis à jour le 02/12/22

Connue du grand public pour la dévotion que lui portent les pompiers, sainte Barbe est également la sainte patronne de nombreuses autres professions.

Le 4 décembre, l’Église catholique fête sainte Barbe, dont l’histoire oscille entre traditions et légendes. Vierge martyre du IIIe siècle, on dit qu’elle était d’une grande beauté. Apprenant qu’elle s’était convertie au christianisme, son père lui trancha la tête dans le feu de l’action mais mourut aussitôt foudroyé par retour express du Très-Haut. Encore un qui n’a pas fait long feu.

… et même sur l’école Polytechnique

On la connaît comme la patronne des pompiers, mais saviez-vous qu’elle est également celle des artificiers, des artilleurs, des mineurs, des constructeurs de galeries et de puits, des mathématiciens, des géomètres belges, des égoutiers, des métallurgistes ? En effet, on l’associe à tous ceux qui pratiquent les métiers souterrains et qui manient feu et étincelles, et par extension, à ceux dont les métiers s’appliquent à l’art militaire (comme les mathématiciens et les ingénieurs). Il semblerait même qu’elle veille sur l’élite intellectuelle qui peuple l’école Polytechnique.

Dans un tout autre registre, elle est également invoquée par les carillonneurs, brossiers (fabricants de brosses en tous genres), chapeliers et tapissiers, ainsi que par les Johnnies, ces marchands de Roscoff qui, depuis près de deux siècles, traversent la Manche pour aller vendre leurs oignons rosés chez les Rosbifs (n’y voyez pas là une allusion à une vedette du rock français) car ils partaient traditionnellement après le pardon de sainte Barbe, qui était célébré au mois de juillet. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a beaucoup de cordes à son arc.

Tags:
pompiersSaint
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement