Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 26 janvier |
Saints Tite et Timothée
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Cécile, il leur sembla qu’elle dormait

Article réservé aux membres Aleteia Premium
CECILIA-TRASTEVERE.jpg

Leemage via AFP

Anne Bernet - publié le 21/11/21

Découvrez l'histoire de la redécouverte au XVIe siècle du corps de sainte Cécile, demeurée intacte après son martyre. L’Église honore sa mémoire le 22 novembre.

Rome avait beaucoup souffert au cours des siècles : catastrophes naturelles, guerres, invasions, pillages… Nombre de monuments parmi les plus anciens, les plus beaux, les plus célèbres s’écroulaient, par la faute du temps et par celle des hommes. Le sac de la Ville par les troupes de Charles Quint, en 1527, avait ajouté au désastre. Le triste état de maints sanctuaires romains était le reflet de celui de l’Église. Aussi, dès que, au milieu des années 1560, la papauté put mettre en œuvre les réformes voulues par le concile de Trente, les cardinaux de la nouvelle génération, décidés à en finir avec les errements passés, le népotisme, la simonie, les mauvaises mœurs, eurent à cœur de rendre aux sanctuaires dont ils portaient le titre leur splendeur d’origine.

Une ancienne église clandestine

À Mgr Paolo Emilio Sfondrate, jadis disciple de Saint Philippe Néri, et neveu du pape Grégoire XIV, échut le titre de Santa Cecilia del Trastevere. L’église est l’une des plus anciennes de Rome, l’un des tituli primitifs, ces maisons privées qui, avant l’édit de Milan en 313, permettaient aux fidèles, toujours sous la menace de la persécution, de se réunir clandestinement pour célébrer leur culte. La Tradition affirme que cette demeure est celle où sainte Cécile, sa jeune propriétaire, avait, après son veuvage prématuré, subi à son tour le martyre et qu’elle avait, au prix d’un artifice juridique, réussi à soustraire aux confiscations et spoliations qui frappaient les chrétiens, la léguant à l’Église.

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?.

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

220 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Musiquerome
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement