Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 25 juin |
Saint Jean Baptiste
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Ces chemins de pèlerinage à arpenter cet été en famille

pilgrimage hike Shutterstock

© Shutterstock I Ground Picture

Anna Ashkova - publié le 05/07/23 - mis à jour le 24/04/24

À chaque pèlerin son chemin ! En panne d’idées pour les vacances d’été ? Équipez votre tribu de bonnes chaussures et de bâtons de marche, et en route vers les hauts lieux de la chrétienté !

Vous êtes un fan de randonnées ou un fervent pèlerin de lieux saints ? En week-end en Normandie, en vacances en Auvergne, de passage à Rocamadour, pourquoi ne pas faire une petite balade en famille pour allier l’utile au spirituel ? En France, de nombreux lieux sont propices à un pèlerinage, même avec des enfants en bas âge. Aleteia a sélectionné pour vous quelques tronçons à découvrir en famille le temps d’une journée ou d’un week-end. 


POUR UNE JOURNÉE

  • PROVENCE-ALPES-CÔTE D’AZUR
COTIGNAC
Sanctuaire de Cotignac

Depuis plusieurs siècles, les pèlerins, en particulier les familles, sont accueillis à Cotignac, dans le Var, aux Sanctuaires de Notre-Dame de Grâces et de Saint Joseph du Bessillon. La Vierge est apparue à Cotignac les 10 et 11 août 1519 tenant l’Enfant Jésus dans ses bras. Un mois après ces apparitions, la première pierre du sanctuaire est posée. Puis, le 7 juin 1660, c’est saint Joseph qui apparaît à un berger. Rapidement, un nouveau sanctuaire est construit en l’honneur de saint Joseph, à l’endroit même où celui-ci avait fait sortir la source de terre. Entre les deux, un sentier invite au pèlerinage, ponctué par six oratoires relatant des passages d’évangile où apparaît saint Joseph. 

  • NORMANDIE
MONT-SAINT-MICHEL-shutterstock_1055844497.jpg
Mont Saint-Michel

Depuis 1.000 ans, le Mont Saint-Michel est un des lieux de pèlerinage les plus fréquentés de l’Occident. Des hommes, des femmes, des enfants rejoignent à pied le Mont Saint-Michel en traversant la baie. Au départ de Saint Léonard ou du Bec d’Andaine (selon les marées), la traversée offre un paysage sur l’immense baie, sa faune, sa flore, son histoire, son évolution. 

  • PROVENCE
Camargue-shutterstock_1823645897
Parc naturel, Camargue.

Sainte Marie-Madeleine, si proche des chrétiens par ses préoccupations et la radicalité de sa conversion, incarne cette promesse de l’Évangile. Pour l’honorer, un pèlerinage traversant les lieux clés de son ministère a été imaginé en Provence. Créé par l’association des saints et saintes de Provence, avec le soutien de la Région Sud et du Comité régional de Tourisme, ce chemin a été inauguré en mai 2022. De Saintes-Maries-de-la-Mer à Saint-Maximin, le pèlerin découvre les lieux que la Sainte a traversés avant de se retirer comme ermite dans la grotte de la Sainte-Baume. Le parcours fait 222 km et se compose de dix étapes. Pourquoi ne pas commencer par la première, en partant des Saintes-Marie-de-la-Mer et marchant jusqu’à Salin-de-Giraud ?

pelerinage-de-sainte-Marie-Madeleine.jpg
Itinéraire du pèlerinage de sainte Marie-Madeleine en Provence.

Cette première étape prend place en plein cœur du Parc naturel régional de Camargue, entre étangs et autres zones humides. Outre la visite de la Camargue dans ses plus beaux atours et la découverte de Salin-de-Giraud, village proche d’Arles réputé pour son sel, le chemin propose aussi la visite de l’église de Notre-Dame-de-la-Mer à Saintes-Marie-de-la-Mer. Cet édifice roman fortifié contient des reliques de Marie Jacobé, Marie Salomé et Marie Sara. Les pèlerins sont nombreux à y faire étape. En cas de besoin de faire une halte après une longue journée de marche à Salin-de-Giraud, vous aurez le choix entre gites, maison d’hôte ou même camping. 

  • OCCITANIE
Rocamadour, Sanctuaire, France
Le château de Rocamadour, jugé tout en haut des parois rocheuses, surplombe le sanctuaire dont il constitue une sorte d’arrière base.

De passage en Occitanie, pourquoi ne pas visiter le plus beau village de France ainsi qu’un haut lieu spirituel, Rocamadour ? Bâti par paliers successifs à flanc de falaise, le village de attire chaque année 1,5 millions de visiteurs et pèlerins charmés par la beauté de ses maisons et chapelles suspendues au-dessus du canyon de l’Alzou, un affluent de la Dordogne. Étape incontournable du chemin de Compostelle, le sanctuaire marial de Rocamadour voit le jour au XIIe siècle. Dédié à la Vierge noire, un afflux massif de pèlerins s’y rend dès le XIIe siècle. Pour accueillir ces nombreux visiteurs, les Bénédictins qui occupent le site construisent alors des chapelles et des lieux d’accueil. L’oratoire de la statue la Vierge noire est flanqué d’une vaste basilique appuyée sur une église inférieure, la crypte. Différentes chapelles viennent compléter le lieu de prière : Sainte-Anne, Saint-Biaise, Saint-Jean-Baptiste, Saint-Michel. Les abbés de Tulle se font également construire un palais.

Sans emprunter des sentiers trop compliqués, il est possible de faire le tour du village pour traverser les causses et les beaux reliefs marquant les vallées de l’Ouysse et de l’Alzou, reconnues pour la beauté de leurs paysages et la qualité de leurs milieux naturels. Puis à Rocamadour, la dimension spirituelle se substitue à la nature à travers notamment la vertigineuse descente du Chemin de Croix. 


Pour un week-end ou plusieurs jours

  • BRETAGNE
TRO BREIZ
Tro Breiz, en route vers Sainte-Anne d’Auray. Bretagne, France.

Attristé de voir les paroisses se vider, Philippe Abjean a choisi de rallumer la flamme en Bretagne, terre de spiritualité, et de démontrer que rien n’est inéluctable. En relançant tout en 1994 le Tro Breiz, un pèlerinage de pas moins de 700 kilomètres qui emmène le marcheur au cœur de la Bretagne, à la suite des sept saints fondateurs de la région. Saint Tugdual à Tréguier, saint Brieuc et saint Malo dans les villes qui portent leurs noms, saint Samson à Dol, saint Patern à Vannes, saint Corentin à Quimper, saint Pol-Aurélien à Saint-Pol-de-Léon… autant de saints et d’itinéraires extraordinaires à découvrir au fil des pas. 

Le pèlerinage peut s’effectuer d’une traite ou en plusieurs fois. Les membres de l’association “Les Chemins du Tro Breiz” animent ce pèlerinage et proposent de l’effectuer à raison d’une étape par année, mais tout le monde est libre d’effectuer tout seul. Plusieurs possibilités se présentent alors. Certains prennent une carte et une boussole, et tracent eux-mêmes leur chemin. Mais la plupart souhaitent se munir d’un guide pratique, qui décrit un itinéraire et indique les hébergements et les lieux de restauration. Le guide intitulé Les chemins du Tro Breiz (éd. Lepère) propose un itinéraire en 30 étapes. 

En 2023, l’association “Les Chemins du Tro Breiz” propose une marche de six jours de de Dol-de-Bretagne pour rejoindre Rennes, du 31 juillet au 5 août. Si vous ne pouvez pas vous joindre aux pèlerins et randonneurs, vous pouvez toujours parcourir un petit bout de chemin en famille quand vous le voulez. Au départ de la cathédrale de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine) rejoignez Rennes via Pleine-Fougères, Bazouge-la-Pérouse, Maen-Roch, Gosné, Saint-Sulpice-la-Forêt. De nombreux gites sur le chemin offriront un point de repos.

  • CENTRE-VAL DE LOIRE
COLLEGIALE FORTIFIEE CANDES SAINT MARTIN
La collégiale de Candes depuis le Château-Vieux

Légionnaire romain ayant partagé sa cape avec un déshérité transi de froid, évangélisateur puis évêque de Tours, saint Martin est une figure emblématique de la Touraine. Les chemins de Saint Martin permettent aujourd’hui de marcher dans ses pas. Le chemin de l’été de la Saint-Martin, conduit les marcheurs sur le parcours de la fameuse légende du fleurissement accompagnant la remontée de son corps. Sur la route : la forteresse royale et le vignoble de Chinon, le village de Candes-Saint-Martin, la Loire, le château de Langeais et enfin l’abbaye de Marmoutier, fondée par saint Martin, située sur la rive droite de la Loire, un peu en amont de Tours.

  • AUVERGNE
compostelle

En vacances ou en week-end en Auvergne, pourquoi ne pas parcourir en famille un petit bout du chemin de Compostelle ? Pour une première expérience sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, le GR65 appelé aussi la via-podiensis est probablement le choix le plus adapté. Très riche sur le plan historique, avec des paysages à couper le souffle, la voie du Puy dispose de bonnes infrastructures. En effet, il y a un gîte pour pèlerin tous les 10 km. 

Cette voie de Compostelle fait 770 km de longueur depuis Le Puy-en-Velay jusqu’au col de Roncevaux, sur la frontière espagnole. C’est le plus court de tous les chemins historiques venant de France. Si vous avez l’habitude de marcher alors pourquoi ne pas aller du Puy-en-Velay à Conques ? Le chemin débute au Puy-en-Velay, à la cathédrale Notre-Dame. On peut y découvrir la chapelle Saint-Michel-d’Aiguilhe, bâtie par l’évêque Gotescalc, qui a été le premier à faire le pèlerinage de Compostelle en 950 ou 951.

Outres de nombreuses chapelles et églises qu’on découvre sur le chemin (église Saint-Christophe à Saint-Christophe-sur-Dolaison ; Chapelle Saint-Roch ) Montebonnet ; Chapelle médiévale Saint-Jacques, à Rochegude ; Chapelle troglodyte Sainte-Madeleine à Monistrol-d’Allier), on découvre aussi Saint-Côme-d’Olt, un des plus vieux villages de France. Fin de parcours : Conques, un des plus beaux villages de France. C’est l’étape majeure et incontournable du Chemin de Compostelle où se trouve l’abbaye Sainte-Foy avec son superbe tympan du jugement dernier. 

  • BOURGOGNE
Ville de Vézelay, en Bourgogne Shutterstock
Ville de Vézelay, en Bourgogne.

Un millier et demi de kilomètres séparent Vézelay, en Bourgogne-Franche-Comté, d’Assise, en Italie. Entre les deux villes, une route de pèlerinage : le chemin d’Assise. Il faut compter environ 70 jours pour parcourir les 1 500 km. Mais avec des jeunes enfants, mieux vaut se contenter un petit tronçon : Vézelay-Ars sur Formans (Rhône-Alpes). Le chemin d’Assise propose huit prières et cantiques, où le calme et la simplicité se retrouve pour un pèlerinage à la recherche de la paix intérieur. Sur le chemin, il est possible de trouver de nombreux gites et restaurants pour se ressourcer.

À Vézelay (Yonne), point de départ du pèlerinage du chemin d’Assise, se dresse la basilique Sainte-Marie-Madeline. Un peu plus loin dans le village, il faut absolument découvrir La Cordelle, premier ermitage franciscain. Nature sauvage, forêts, lacs, petits villages isolés caractérisent cette partie. Le parcours se termine à Ars sur Formans, dont le nom est associé à celui de son curé, Jean-Marie Vianney. Le sanctuaire, qui abrite le corps intact du curé d’Ars, exposé dans une châsse, accueille de 500.000 visiteurs par an. 

Ces sanctuaires de France qui méritent d’être visités :

Tags:
FamillePèlerinageSaint-Jacques-de-Compostelle
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement