Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La cathédrale de Bayeux consacre son nouvel autel

Autel cathédrale de Bayeux
© M. Levaillant
Partager
Dimanche 8 décembre 2019, près de 900 personnes ont assisté à la consécration du nouvel autel de la cathédrale de Bayeux dans le Calvados. C’est Mgr Jean-Claude Boulanger, évêque du diocèse, qui a procédé à la consécration et sa bénédiction ainsi que celle de la cathèdre et de l’ambon, en présence de 80 prêtres. Une cérémonie exceptionnelle qui n’avait pas eu lieu depuis 1771. À l’intérieur du reliquaire du centre de l’autel, se trouvent une relique de saint Exupère, premier évêque du diocèse, et une autre de sainte Thérèse de Lisieux, offerte par son prêtre doyen. Suite à la prière de la dédicace, l’évêque a enduit l’autel avec du saint Chrême, un mélange d’huile d’olive et de parfum puis l’a recouvert d’une nappe. « La beauté et la bonté, voilà ce qu’exprime le chœur de cette cathédrale avec l’autel et la croix. Ils sont les symboles de la beauté et de la bonté de Dieu par excellence en la personne de Jésus », a-t-il déclaré lors de son homélie.

À lire aussi : ces sanctuaires qui se parent de nouveaux autels
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Domitille Farret d'Astiès
La beauté révélée par le froid
La rédaction d'Aleteia
Quand François rencontre Raoni
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]