Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Les Nicaraguayens prient devant un Christ criblé de balles

Partager

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Malgré les impacts de balles, les paroissiens de l’église de la Divine Miséricorde à Managua, la capitale du Nicaragua, continuent de venir y prier. L’église avait été attaquée le 13 juillet dernier par des troupes paramilitaires du régime de Daniel Ortega, parce que 200 manifestants étudiants s’y étaient réfugiés. Les balles se sont logées partout dans l’église : dans le tableau représentant le Christ de la Divine Miséricorde, dans les murs, les vitraux et même dans le tabernacle. Une messe de réparation a été célébrée par le cardinal Leopoldo Brenes, archevêque métropolite de Managua. Mais les traces de balles sont toujours là, comme des plaies ouvertes, rappelant que le Christ accompagne son peuple dans ses souffrances.

Pour voir les photos de l’église de la Divine Miséricorde, cliquez ici :

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
La rédaction d'Aleteia
Garder la bonne distance
Domitille Farret d'Astiès
La beauté révélée par le froid
La rédaction d'Aleteia
Quand François rencontre Raoni