Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 22 avril |
Saint Epipode
home iconAu quotidien
line break icon

RATP : Terminus ! Tout le monde descend, les chrétiens d’Orient aussi

DR / Twitter

twitter chrétiens orient

Radio Notre-Dame - Publié le 16/04/15

Retrouvez la chronique du dimanche 12 avril 2015 de Carol Saba, sur Radio Notre-Dame, dans l’émission « Lumière de l’orthodoxie ».

Oui, la laïcité a fait couler beaucoup d’encre en France ces deux dernières semaines sur un sujet qui a fait et continue, malheureusement, de faire couler beaucoup de sang au Proche-Orient, celui des chrétiens d’Orient. Oui, il existe un malaise évident, voire perceptible, dans l’effet de balancier contradictoire que révèle cette affaire. Ce fut en premier, la décision de la RATP de retirer les affiches du concert des trois Prêtres en raison de la mention des chrétiens d’Orient au profit desquels les entrées étaient destinées, en arguant que cette mention était contraire au principe de laïcité et de neutralité du service public. Puis, décision dans le sens contraire, en raison du tollé général et de l’indignation mais aussi d’un recours judiciaire en référé contre la RATP. Rétractation de la RATP qui fait machine arrière et décision d’autoriser les affiches dans une nouvelle campagne publicitaire, aux frais mêmes de la RATP, ce qui semble être un aveu de responsabilité de sa part au titre de sa première décision.

Oui, le malaise me semble évident car cette affaire ne nous renseigne pas sur le fin mot, ni dans un sens ni dans l’autre, des motivations et fondements qui ont poussé la RATP à la décision de retrait et puis, dans l’autre sens, ceux qui ont dicté, sous la pression de l’opinion, la remise des affiches. Incompréhension aussi car cette oscillation contradictoire est en soi révélatrice d’un malaise à propos du concept de laïcité lui-même. Ce concept ne serait plus cette valeur essentielle, structurelle et fondamentale de notre République qui doit être sanctuarisée et protégée de toute instrumentalisation, au même titre que les valeurs de liberté, égalité et fraternité, dont la laïcité est le ciment et l’élément liant, mais devient de plus en plus, au gré des conjonctures et des humeurs politiques, un concept flou, ambigüe, élastique, qui peut se raidir et se radicaliser.

La dégradation du concept de laïcité

Je ne vais pas me lancer dans une comparaison, déjà effectuée par plusieurs papiers dans la presse, pour dire en quoi d’autres supports publicitaires visuels de la RATP auraient pu connaître le même sort infligé à cette affiche du concert des trois Prêtres. Concert dont les entrées iraient au soutien d’une cause noble, celle de la solidarité et du soutien aux chrétiens en Orient qui vivent des heures dramatiques et très difficiles, que ce soit en raison de leur foi et/ou en raison d’un contexte sociopolitique dont ils sont, comme de nombreuses autres composantes sociopolitiques et religieuses du Moyen-Orient, des dommages collatéraux directs. Mon objectif n’est pas d’instruire ici un quelconque procès des
« deux poids deux mesures », même s’il y aurait des éléments pour le faire. Je souhaite plutôt dire combien cette affaire regrettable est alarmante et révélatrice d’une dégradation du concept de laïcité, et combien elle révèle l’existence d’un trouble grandissant dans le paysage politique républicain de la laïcité sur les contours de celle-ci, ses limites et ses fondements, sur ses frontières, là où elles commencent et là où elles se terminent.

Le président du Sénat, Monsieur Gérard Larcher, a eu donc raison de prendre la mesure de ces risques en publiant un communiqué très clair dans lequel il a dénoncé « la conception abusive de la laïcité de la RATP », tout en exprimant sa solidarité avec les chrétiens d’Orient. Beaucoup d’autres acteurs du paysage sociopolitique et religieux en France constatent aussi cette dégradation et mettent en garde de plus en plus fréquemment, contre les risques d’une nouvelle forme de radicalisation de la laïcité. Ces dérivent constitueraient non seulement un retour vers des débats d’arrière-garde, mais aussi et surtout, une dilapidation des avancées importantes et significatives réalisées dans le domaine de la « laïcité à la française » tout au long du XX

  • 1
  • 2
Tags:
Chrétiensratp
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Funeral of Prince Philip
Marzena Devoud
L’adieu de la reine Elizabeth à son époux
2
Marzena Devoud
Prendre soin de son âme, les conseils de trois vieux moines
3
WEB2-Quentin-Bernier-Gravat-VILLE-DE-VINCENNES.jpg
Agnès Pinard Legry
Vincennes : l’élu avait aussi l’Ordre de Malte dans l...
4
WEB2-SINAI-EGYPT-shutterstock_565478749.jpg
Agnès Pinard Legry
Égypte : un chrétien exécuté par l’État islamique dans le nord du...
5
Adalbert d'Esztergom
Caroline Becker
Une capsule temporelle retrouvée au sommet d’une cathédrale
6
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
C’est par nos blessures que Jésus choisit d’e...
7
WEB2-Romilly-la-Puthenaye-INCENDIE-SDIS27.jpg
Agnès Pinard Legry
L’église de Romilly-la-Puthenaye entièrement détruite par un ince...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement