Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconActualités
line break icon

Journée mondiale de la Paix : 36 millions de victimes de l’esclavage dans le monde

Imagens Evangélicas

Radio Vatican - Publié le 01/01/15

Depuis près d’un demi-siècle, le 1er janvier est associé pour l’Église catholique à la Journée mondiale de la Paix.

Placée sous le thème « Non plus esclaves, mais frères », cette 48e Journée mondiale de la Paix est consacrée à la lutte contre toutes les formes d’exploitation, de traite, d’esclavage, de prostitution des femmes et des mineurs, une priorité de ce pontificat. Dans son message, le pape François invite à ne pas acheter des produits fabriqués par des victimes de l’esclavage. Il souhaite une mobilisation mondiale pour mettre fin au phénomène abominable de l’exploitation qui se poursuit dans l’indifférence générale.

L’esclavage contemporain

Ce sont 36 millions d’hommes, de femmes, d’enfants, qui seraient concernés par l’esclavage contemporain à travers le monde, en particulier par le travail forcé et l’exploitation sexuelle. Le Saint-Père appelle à de véritables gestes de fraternité contre les multiples visages de ce fléau qu’il qualifie de crime de lèse humanité. Parmi les causes, il cite la pauvreté, la corruption, les conflits, le terrorisme. Le pape François interpelle les États, les organisations intergouvernementales, les entreprises et la société civile, et met chaque individu devant ses responsabilités sociales à l’égard de ceux qui sont tenus en état d’asservissement.

S’attaquer aux réseaux criminels

Le message papal condamne les réseaux criminels qui utilisent habilement les technologies informatiques modernes pour appâter les jeunes et les très jeunes, avec de fausses promesses de travail et grâce à la corruption des intermédiaires, forces de l’ordre, acteurs de l’État ou d’institutions, civiles et militaires. Il déplore le sort des immigrés détenus dans des conditions souvent inhumaines. Il fustige aussi le travail esclave dans les pays d’accueil, où les circonstances sociales, politiques et économiques poussent certains à vivre dans la clandestinité ou à travailler dans des conditions indignes. Le Souverain Pontife condamne également l’enrôlement des mineurs comme soldats, pour faire la mendicité, pour la production ou la vente de stupéfiants, pour des formes masquées d’adoption internationale. On ne peut pas être complice de ce mal. Les consommateurs, les entreprises et les États sont donc exhortés à démasquer les nombreuses pratiques et lois qui permettent à l’esclavage moderne de proliférer.

Des chaînes invisibles lient les victimes à leurs trafiquants, dont les mailles sont faites de mécanismes psychologiques subtils qui rendent les victimes dépendantes de leurs bourreaux par le chantage et la menace, pour eux et leurs proches, mais aussi par des moyens matériels, comme la confiscation de documents d’identité. Début décembre, une quinzaine de représentants des grandes religions ont signé au Vatican une déclaration dans laquelle ils s’engagent à faire leur possible pour éradiquer l’esclavage moderne d’ici à 2020.

(Radio Vatican avec Apic)

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement