Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
Saint Joseph de Cupertino
home iconAu quotidien
line break icon

Un salarié sur deux a peur de se rendre au travail

Jean-Baptiste Le Roux - Economie Matin - Publié le 07/03/14

Il y a ceux qui craignent de ne pas trouver de travail, et les autres. D'après une étude réalisée par Meteojob, une entreprise de recrutement en ligne, 50 % des salariés auraient peur d'aller travailler le matin.

Non seulement le moral des salariés de France n'est pas au beau fixe, mais en plus la peur du patron hante les salariés français. D'après l'étude de Meteojob, réalisée en février dernier, un salarié sur deux craindrait de se rendre au travail le matin. La principale peur évoquée dans cette étude est la "peur de la hiérarchie". Le patron serait donc une personne que les salariés de France craignent particulièrement.

80 % des personnes sans emploi craignent de rester au chômage en 2014

Mais dans l'univers de l'emploi, la peur de ne se rendre au travail n'est pas la seule qui agite les Français. Ainsi, 45 % des Français qui auraient un travail craindraient de le perdre durant l'année 2014. De plus, 80 % des personnes sans emploi, hors poste, interrogées, auraient peur de ne pas retrouver un emploi cette année. Sur fond de hausse du chômage, il s'agit là d'une peur explicable.

50 % des chômeurs n'accepteraient pas de poste en raison de l'éloignement géographique

L'enquête va encore plus loin. Les personnes sans emploi ont une vision assez négative de la qualité du marché de l'emploi. Ainsi 50 % d'entre elles estiment qu'il existe des opportunités de travail sur le marché, mais qu'elles ne correspondraient pas à leur profil, elles ne seraient donc pas prêtes à les accepter. La principale raison est la suivante : l'éloignement trop important par rapport au domicile.

Enfin, l'étude rapporte que 80 % des personnes interrogées seraient en revanche prêtes à accepter un travail dont le salaire net minimum serait de 1 500 euros par mois, et un tiers d'entre elles à signer pour un job rémunéré moins de 1 100 euros net mensuels.

Fiche technique : L'étude a été réalisée entre les 24 et 26 février sur deux panels : un panel de 1 500 personnes représentatives de la population active française entre 25 et 65 ans, dont 80 % de non-cadres et 20 % de cadres et un panel de 500 personnes hors poste.

Tags:
chomagepeur

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
5
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
6
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
7
Agnès Pinard Legry
Une enquête révèle le rôle actif de Pie XII auprès des Juifs pend...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement