Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Elle récite le chapelet en direct tous les matins sur Instagram

ROSARY
Partager

Instragrameuse, blogueuse et maman de six enfants, l’américaine Kristin a décidé d’utiliser les réseaux sociaux pour réciter le chapelet avec ses followers tous les matins en direct. Son but ? Parvenir à faire prier 100 millions de personnes avec elle le même jour. Rencontre.

La prochaine fois que vous déplorerez les dangers des médias sociaux, rappelez-vous cette action de Kristin : depuis six mois, tous les matins à 6h45 (CT – fuseau horaire central en Amérique du Nord) 200 personnes prient le chapelet en direct sur Instagram, via le compte @manyhailmarysatatime. Chaque jour, Kristin propose à un autre invité de se joindre à la prière afin d’élargir sa communauté de « priants ». De nombreux participants publient en direct des intentions de prière, auxquelles d’autres répondent par des émoticônes sous forme de cœur ou de mains jointes pour la prière. Plus tard dans la journée, 1.500 à 2.000 personnes « suivent » et récitent à leur tour le rosaire. Aleteia a demandé à Kristin, l’initiatrice de ce projet, comment l’idée de lancer ce chapelet au quotidien sur Instagram lui est venue et comment sa vie a changé depuis.

Aleteia : Comment avez-vous expérimenté la puissance de la prière du chapelet dans votre vie ?
Kristin : Nous avons commencé à réciter le chapelet ensemble en famille il y a sept ans. Cela nous a apporté à tous beaucoup de paix intérieure et de joie. Même lorsque nous traversions des épreuves difficiles, nous savions que Marie s’occupait de nous. Et elle l’a fait. Il y a eu une période où nous ne pouvions plus rembourser l’hypothèque sur notre maison, des journées où nous ne savions même pas comment nous allions survivre matériellement jusqu’au soir… Elle nous a toujours guidé, nous ne nous sommes jamais sentis abandonnés.

 

Que signifie le chapelet pour vous ?
Le chapelet, c’est une échelle sur terre vers le paradis. Après la prière, on peut voir Dieu en tout. Cette prière crée aussi une intimité et une unité entre nous tous. Ce qui donne naissance à plus d’authenticité et d’esprit de communauté. Personnellement, réciter le « Je vous salue Marie » en boucle me permet de m’abandonner et de confier tous mes soucis à Dieu.

Comment votre vie a-t-elle changé depuis le début du rosaire quotidien sur Instagram ?
Aujourd’hui, mes journées se déroulent de façon beaucoup plus paisible que lorsque j’ai commencé, il y a quelques années. Le chapelet est devenu tellement important pour moi que, lorsqu’il arrive que je ne le prie pas le matin, je remarque que je suis plus tendue et plus angoissée. Je me rends compte à quel point la communauté Instagram qui prie chaque jour avec moi est une véritable bénédiction. À travers la prière du chapelet nous nous soutenons mutuellement. Il y a une amitié spirituelle qui grandit chaque jour.

Lire aussi : Ces célébrités attachées à la Vierge Marie

Vous avez une approche assez unique des médias sociaux…

De façon égoïste, je voulais tout simplement commencer ma journée avec la prière du chapelet. Toute seule j’avais parfois du mal. Mon esprit s’égarait, je n’arrivais pas à me concentrer…Je savais que la diffusion en direct avait déjà aidé d’autres personnes, mais je n’avais jamais pensé à la prière en direct sur Instagram. J’ai ressenti un coup de pouce de l’Esprit saint pendant le mois du Rosaire, en octobre dernier, et plus précisément le 11 octobre j’ai décidé d’essayer. Depuis 200 personnes du monde entier prient quotidiennement. Ma mission est d’encourager la prière du chapelet. Mon objectif, c’est 100 millions de personnes. Je prévois d’utiliser les médias sociaux pour célébrer Marie et ce si grand cadeau que nous avons reçu d’elle : le rosaire.

Il ne fait aucun doute que les médias sociaux comportent certains risques. Ils peuvent usurper notre temps et provoquer des comparaisons inutiles et un sentiment de solitude profonde. Mais quand l’aspect social est utilisé comme un moyen de construire une communauté, cela peut être une très belle chose.

En images : ces saints qui aimaient prier le rosaire

Lire aussi : La belle histoire de la neuvaine de la grâce

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]