Aleteia

L’âne, le plus « saint » des animaux ?

Budmir Jevtic | Shutterstock
Partager
Commenter

De bien des manières, l’âne a tenu une place importance dans la tradition chrétienne : transportant Marie à Bethléem, la fuite vers l’Égypte, accompagnant Jésus alors qu’il entre à Jérusalem. Un choix logique si on considère l’âne comme un animal stable, symbole d’humilité, de patience, au service du pauvre.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous