Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 27 juillet |
Sainte Nathalie et ses compagnons
home iconAu quotidien
line break icon

L’électrosensibilité aux ondes magnétiques reconnue comme un handicap

© LearningLark / CC

https://www.flickr.com/photos/44282411@N04/6738333743

Economie Matin - Publié le 26/08/15

Le tribunal du contentieux de l’incapacité de Toulouse vient de reconnaître l'existence d'un handicap dû à l'électrosensibilité empêchant l'accès à l'emploi. Une première qui pourrait bien faire jurisprudence.

La plaignante, Marine Richard, a passé tout un examen médical, et le verdict est sans appel : cette femme de 39 ans souffre du syndrome d’hypersensibilité aux ondes électromagnétiques, dont "la description des signes cliniques est irréfutable" pour le tribunal de Toulouse. Depuis 2010, cette ancienne journaliste vit recluse dans les montagnes de l'Ariège en raison de ses troubles. Dans ce jugement, il est estimé que sa déficience fonctionnelle est de 85% "avec restriction substantielle et durable pour l’accès à l’emploi". La justice lui accorde donc le droit à une allocation pour adulte handicapé pour trois ans, éventuellement renouvelable, sous forme d’aide technique et d’aménagement de son logement. 

Pour l’association Robin des toits, qui milite pour la sécurité sanitaire dans les technologies sans fil. Cette décision représente "un grand pas en avant pour la reconnaissance de ce syndrome d’électro-hypersensibilité".

Une maladie qui fait débat

L’hypersensibilité aux ondes magnétiques n’est pas reconnue officiellement en France. Cette maladie fait l’objet de controverses entre experts. D'après les malades, l'électrosensibilité aux ondes magnétiques se traduit par des maux de tête, des picotements, des troubles du sommeil. Autant de symptômes divers, transitoires et communs à de nombreuses autres affections. Ceux qui se déclarent "hypersensibles" citent souvent les antennes-relais, les portables, les téléphones sans fil ou le Wi-Fi comme causes directes de leurs maux. Lire la suite sur Économie Matin

Tags:
handicapjustice
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes : l’appel de jeunes « tradis » au pape...
2
MSZA TRYDENCKA
Mgr Dominique Rey
« Nous devons tous recevoir “Traditionis Custodes” dans l’obéissa...
3
Lauriane Vofo Kana
La délicate mise en œuvre du pass sanitaire dans les lieux de cul...
4
Freya and Dad
Cerith Gardiner
La vidéo d’une fillette de 10 ans dansant avec son papa dev...
5
La rédaction d'Aleteia
Traditionis Custodes, tout le monde en parle, mais qui l’a ...
6
Lauriane Vofo Kana
Hugo, 17 ans, l’organiste épatant de TikTok
7
LATIN MASS
Timothée Dhellemmes
Traditionis Custodes : les réactions se multiplient
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement