Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 15 octobre |
Sainte Thérèse d'Avila
Aleteia logo
home iconActualités
line break icon

Titres-restaurants : la carte à puce va-t-elle tuer le ticket ?

Jean-Baptiste Le Roux - Economie Matin - Publié le 01/03/14

Le 2 avril, les titres-restaurants passeront au numérique. Avec cette carte, il sera désormais impossible d'aider un SDF à se nourrir…

Le 2 avril, les titres-restaurants passeront au numérique Une mesure qui durcit considérablement la législation en vigueur, et qui pose déjà certains problèmes de fond. A partir du 2 avril prochain, les tickets de titres-restaurants, fournis par les entreprises pour les repas de leurs employés seront remplacés, pour celles qui le souhaitent, par une carte numérique. Attention, il ne s'agit pas encore d'une obligation, mais d'un choix !

Le décret fixant les règles de dématérialisation des titres-restaurants vient de paraître au Journal officiel. Il stipule qu'à partir du mois d'avril prochain, les entreprises qui utilisent les tickets restaurants auront le choix entre la traditionnelle version papier, actuellement en vigueur, ou bien une carte à puce qui dématérialise les fameux tickets.

Une batterie de règles strictes accompagnent cette carte numérique
Cette carte est accompagnée d'une série de règles, qui restreignent l'utilisation de ce moyen de se nourrir, durant les heures de bureau. Inutile de préciser que nombre de personnes l'utilisent aujourd'hui pour faire leurs courses, ou bien pour aider leur prochain. Avec cette carte, il sera désormais impossible d'aider un SDF à se nourrir…

Un montant maximum de 19 euros par repas
De plus, alors que vous pouviez dépenser en un repas autant de tickets que vous le souhaitez, si votre employeur opte pour cette nouvelle carte, vous ne pourrez plus dépenser que 19 euros par repas, soit l'équivalent d'environ deux tickets aujourd'hui. Cette carte ne sera également pas utilisable les dimanches et jours fériés, à moins que vous ne travailliez habituellement ces jours-là.

Pas de monnaie rendue sur les titres restaurants
Enfin, personne n'ignore que les commerçants ne sont pas censés rendre la monnaie sur les titres-restaurants. Avec cette nouvelle carte, vous serez débité au moment de payer l'addition du montant exact de votre repas, dans la limite bien sûr de 19 euros fixée par le décret. On ne sait pas toutefois quelles seront les règles en cas de non-utilisation du solde total du mois. Sera-t-il reporté et crédité ou tout simplement annulé ?

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Wedding dresses collection Laure de Sagazan 2022
Marzena Devoud
Robes de mariée : les tendances de l’année 2022
2
Mathilde de Robien
La pyramide de la patience ou les étapes de la relation amoureuse
3
Agnès Pinard Legry
Mgr de Moulins-Beaufort et Gérald Darmanin, deux lectures du secr...
4
Agnès Pinard Legry
La « démission collective des évêques » est-elle envisageable ?
5
Pope-Francis-Mgr-Giovanni-Ravelli-Antoine-Mekary-Aleteia
Agnès Pinard Legry
La silhouette qui va maintenant accompagner le Pape tous les jour...
6
Agnès Pinard Legry
Y a-t-il eu plus d’abus sexuels dans l’Église que dans le reste d...
7
confession
Mgr Bruno Valentin
Et si le rapport Sauvé nous aidait à mieux confesser ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement