Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Atteindre la paix du cœur, un défi du début de Carême

PEACE
Shutterstock | Antonio Guillem
Partager

Notre vie quotidienne peut être agitée et parfois écrasante. Pourtant, il suffit de faire quelques petits changements intelligents pour trouver la paix et la répandre autour de nous.

Pour faire la paix autour de soi, il faut essayer de la faire en soi. C’est souvent le travail de toute une vie. Voici quelques étapes et conseils dans cette quête essentielle.

1
S'aimer soi-même

Se regarder dans le miroir du cœur de Dieu.

2
Espérer

Ne jamais désespérer de ses fautes, mais espérer que tout peut changer.

3
Méditer

Méditer chaque jour ce verset de la Bible : « Tu as du prix à mes yeux » (Is 43, 4).

4
Se réconcilier

Chercher dans le sacrement de réconciliation le regard du Père miséricordieux.

5
Demander

Demander à Jésus la force de convertir nos vices pour avoir une meilleure idée de nous-mêmes.

6
Chercher

Chercher des raisons qui procurent joie et paix.

7
Louer

Prendre chaque jour un temps pour remercier Dieu, par le chant du Magnificat, par exemple.

8
Prier

Prier à l’occasion des événements tragiques et croire que l’Esprit de Dieu agit dans ce monde pour le meilleur.

9
Distribuer de la joie

Chaque jour, offrir de la joie à quelqu’un et répandre des paroles positives autour de nous plutôt que de relever les défauts et les imperfections de ceux qui nous entourent.

10
Donner de son temps

Nous demander quelle place nous accordons à Dieu, à notre famille, aux autres ? Faire un programme hebdomadaire en évaluant ses différentes priorités : le couple, les enfants, le travail, les amis, la vie de prière, la formation intellectuelle, les temps de partage, etc.

11
Dire « non »

Apprendre parfois à dire « non » et ne pas hésiter à délester notre emploi du temps.

12
Être présent à ce que l'on fait

Ne jamais oublier cette maxime de saint Josemaria Escriva de Balaguer : « Fais ce que tu dois et sois à ce que tu fais ».

13
Prendre soin des plus petits

Ne pas négliger l’aumône car elle ouvre le cœur : « Aucun pouvoir, si haut soit-il, ne résiste à l’aumône » (saint Jean Chrysostome). Oser parler aux plus pauvres rencontrés, leur sourire, les considérer comme des personnes dignes d’intérêt. Songer à donner un pourcentage de ses revenus (la dîme) à une paroisse ou une association. Vivre l’« option préférentielle pour les pauvres » recommandée par saint Jean Paul II (Sollicitudo rei socialis n°42) selon la tradition chrétienne.

14
Écrire une charte de vie

Examiner notre vie à la lumière du sens que nous aimerions lui donner et écrire une charte de vie (ce qui est important à nos yeux, nos priorités) et y revenir.

15
Se convertir

Prendre de toutes petites décisions de conversion pour commencer à changer.

16
Lire la Parole de Dieu

Lire la Parole de Dieu et la prendre comme guide, elle est vivante et éclaire nos choix. Chanter les psaumes de la Bibles, véritables hymnes à la création. Et pourquoi ne pas s’abonner à une revue de prière comme Magnificat, si ce n’est pas déjà fait.

17
Attendre

Ne pas oublier que nous sommes en attente du Royaume, en pèlerinage ici-bas.

18
Discuter

Lorsque quelque chose nous perturbe dans notre relation avec les autres, nous expliquer avec la ou les personnes concernées plutôt que de faire comme si de rien n’était. Cela permet de combattre l’esprit de rancune et de vengeance.

19
Pardonner

Après des explications orageuses ou une crise grave, prier pour avoir le courage humble de dire : « Je te demande pardon » ou « Je te pardonne ». Ne pas oublier de demander à Dieu de nous accorder la grâce du pardon, en sachant qu’un tel don n’est ni automatique ni immédiat, mais passe souvent par tout un chemin intérieur qui peut prendre du temps.

20
Discerner

Croire que Dieu s’occupe de nous, même si nous ne comprenons pas les événements qui peuvent nous affecter. Discerner l’œuvre de la Providence et s’y abandonner. Penser à dire des prières d’abandon et de confiance comme le chapelet ou la prière du cœur (« Seigneur Jésus, prends pitié de moi pécheur »). Par la prière, nous devenons amis de Dieu, il faut apprendre à Le connaître, à Lui parler et à Lui faire confiance.

21
Communier

Ne pas négliger les sacrements, nourriture de l’âme pour notre pèlerinage sur la terre.

22
Ne pas juger

Ne pas juger les autres tout en gardant un discernement sur les actes et s’exercer au regard positif sur les personnes et s’abstenir de toute critique négative. Préférer le dialogue et la synergie à l’esprit de concurrence et de comparaison.

23
S'oublier soi-même

Ne pas se perdre dans les labyrinthes de l’introspection intérieure.

24
Admirer

Prendre un week-end pour aller à la rencontre de la nature ou de l’art.

Loïc Joncheray et Luc Adrian

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]