Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 27 mai |
Saint Augustin de Cantorbéry
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Une date et un prénom, le chemin de consolation de la Sainte-Baume abrite plus de 1.000 plaques

SAINTE-BAUME-UNE.jpg

Mère de Miséricorde / Sanctuaire de la Sainte-Baume (Var).

Mathilde de Robien - publié le 07/05/24

Dix ans après la création d'un chemin de consolation, 1.000 plaques ont été apposées dans la grotte du sanctuaire de la Sainte-Baume (Var), en mémoire d’enfants morts avant leur naissance. Un lieu de prière et de consolation dédié aux parents endeuillés.

Premier lieu, en France, dédié à la mémoire des enfants non-nés, le chemin de consolation du sanctuaire de la Sainte-Baume abrite désormais 1.000 plaques en souvenir d’enfants morts avant leur naissance, que ce soit à la suite d’une fausse-couche, d’une grossesse extra-utérine, d’une interruption médicale de grossesse ou d’un avortement. Le premier mur, installé en 2014, est complet. Un nouveau mur recevant les plaques mémorielles sera inauguré le 26 octobre 2024. Une manière de confier à la tendresse de Marie, Notre-Dame de consolation, les enfants non-nés et leurs familles, afin que la miséricorde et la paix emplissent leurs cœurs.

CHEMIN DE CONSOLATION

Initié en 2014, le chemin de consolation est porté conjointement par les Dominicains de la Sainte-Baume et la fraternité Mère de Miséricorde. Ce parcours mémoriel est situé dans la grotte de la Sainte-Baume, où, selon la tradition, sainte Marie Madeleine aurait passé les 30 dernières années de sa vie. Sur le chemin du calvaire à la grotte est installé un pèlerinage émaillé de paroles et de méditations qui aboutit au rocher de la grotte basse, sur lequel les parents qui ont perdu un enfant avant sa naissance peuvent faire apposer une plaque portant une date et un prénom.

L’idée d’un lieu de prière pour tous les enfants morts avant leur naissance a été émise par saint Jean Paul II dans les années 1980, lorsqu’il s’était rendu dans un jizo, un mémorial pour les enfants non-nés au Japon. Depuis, de plus en plus de paroisses et de sanctuaires installent au cœur de leur église une chapelle ou un chemin de consolation.

Tags:
AvortementdeuilEnfantsMort
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-2.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement