Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 28 mai |
Saint Germain de Paris
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

En mai, prier Marie pour la paix, une dévotion qui remonte à 1965

Vierge Notre dame du laus

@Sanctuaire Notre Dame du Laus

Mathilde de Robien - publié le 30/04/24

À l'aube du mois de Marie, le sanctuaire Notre-Dame du Laus et le diocèse de Gap-Embrun lancent une neuvaine à la Vierge du Laus à l’intention de la paix. Une dévotion encouragée en pleine Guerre froide par le pape Paul VI dans son encyclique "Mense Maio" (1965).

Le mois de Marie est traditionnellement dédié à la Vierge. Une coutume populaire qui remonte au Moyen-Age. Un glissement s’est alors opéré dans le calendrier, de “Maius mensis” (mois de Maia, la déesse romaine de la fertilité et du printemps) vers “Madona mensis” (mois de la Madone). Dès la fin du XVIe siècle, la dévotion mariale s’illustre par des prières plus soutenues durant ce mois printanier envers la Vierge Marie. À Rome, saint Philippe Néri (1515-1595) aimait à rassembler les enfants autour de l’autel de la Vierge dans la Chiesa Nuova et il leur demandait d’offrir à la Mère de Dieu des fleurs du printemps, symboles des vertus chrétiennes qui devaient aussi éclore dans leur vie chrétienne. “Le mois de Marie est donc depuis le début, non seulement un bel acte de piété envers la Vierge Marie mais aussi un engagement à se sanctifier jour après jour”, explique le père Renaud Saliba, ancien recteur du sanctuaire de Pontmain. Une dévotion qui se diffuse dans toute l’Italie, notamment grâce aux Jésuites, puis dans toute l’Église après que le pape Pie VII ait accordé, le 18 juin 1822, l’indulgence plénière à quiconque honorait cette dévotion. Pie IX confirme l’indulgence plénière en 1859 et reconnait officiellement le mois de mai comme le mois de Marie.

Au XXe siècle, dans un contexte de Guerre froide, le pape Paul VI encourage de nouveau la dévotion du Mois de Mai dans son encyclique Mense Maio publiée le 29 avril 1965. Il identifie le mois de mai comme un moment opportun pour intégrer des prières spécifiques pour la paix parmi les dévotions traditionnelles de mai : “Parce que le mois de mai est une puissante incitation à des prières plus fréquentes et plus ferventes, et parce que nos requêtes trouvent plus facilement accès pendant ce mois à son cœur compatissant, cela a été une coutume favorite de Nos prédécesseurs de choisir ce mois, dédié à Marie, pour exhorter le peuple chrétien à offrir des prières publiques chaque fois que les besoins de l’Église l’exigeaient ou qu’une grave crise menaçait le genre humain.”

Marie Reine de la Paix

Parmi ses nombreux vocables, Marie répond à celui de “Reine de la Paix”. Un titre introduit en 1917 par le pape Benoît XV. Moins de 50 ans plus tard, Paul VI y fait référence dans son encyclique dédiée au Mois de Mai : “La paix n’est pas uniquement l’œuvre de l’homme. C’est aussi et avant tout un don de Dieu. La paix vient du ciel. Il régnera véritablement parmi les hommes lorsque nous nous serons enfin montrés dignes de recevoir ce don du Dieu Tout-Puissant. Tout comme le bonheur et la destinée des nations sont entre ses mains, le cœur des hommes le dépend également. Et ainsi nous obtiendrons ce noble bénéfice en priant Dieu ; en priant avec constance et vigilance, comme l’Église a coutume de le faire depuis ses origines ; en priant notamment pour l’intercession et la protection de la Bienheureuse Vierge Marie, qui est la Reine de la paix.”

En ce mois de mai, prier la Vierge Marie pour la paix. C’est précisément ce que proposent le sanctuaire Notre-Dame du Laus et le diocèse de Gap-Embrun à travers une neuvaine à Notre-Dame du Laus à l’intention de la paix sur le continent européen. Tout au long de la neuvaine, les participants pourront redécouvrir Benoîte Rencurel, la bergère du sanctuaire ayant vécu les apparitions, et son message de réconciliation via des vidéos du père Michel Desplanches, le recteur. La neuvaine commence le mercredi 1er mai en la Solennité de Notre-Dame du Laus et se termine – belle symbolique – le jeudi 9 mai, date qui marque la Solennité de l’Ascension et la Journée de l’Europe. Voici la prière qui a spécialement été écrite pour l’occasion par un chapelain du sanctuaire, le père Philippe Blanc :

Prière à Marie, étoile de la paix

Ô Marie, Refuge des pécheurs,
tu as demandé à Benoîte Rencurel de prier pour la paix
alors que des conflits blessaient et endeuillaient
plusieurs pays du continent européen.

Aujourd’hui encore, aide chacun de nous à retrouver
les chemins de la paix et de la justice,
les chemins de la réconciliation et de la concorde.

Comme tu l’as été pour Benoîte,
sois notre éducatrice et apprends-nous
à vivre en artisans de paix.

Que notre charité soit inventive
et atteste de notre désir de communion et d’unité.

Sous la conduite de ton Fils, l’unique Pasteur, l’unique Sauveur,
nous voulons participer à la construction
d’un monde nouveau, à la civilisation de l’amour.

Mère de l’espérance, Reine de la Paix,
garde-nous dans la fidélité à la volonté du Père,
dans l’obéissance à la Parole du Verbe incarné,
dans la disponibilité au souffle de l’Esprit.

Par l’intercession de Benoîte,
accueille aujourd’hui notre prière pour notre continent européen,
pour toutes celles et ceux qui y vivent,
et présente-la à ton Fils, le Prince de la Paix.

Amen.

Pratique

Pour accéder aux textes de la neuvaine et être en union de prière, une communauté a été créée sur Hozana.

Tags:
NeuvainePaixPrièreVierge Marie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnairePOP-1.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement