Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 22 février |
Bienheureuse Isabelle de France
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Neuf étapes pour une neuvaine efficace

A man praying over bible on wooden table with window and bokeh light, open bible with blurred page, copy space

Freedom Studio | Shutterstock

Randolph Gamo - publié le 02/01/24

Une neuvaine est une pratique spirituelle catholique consistant en une série de neuf jours de prière dédiés à une intention particulière.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

Selon la tradition de l’Église, l’origine de la neuvaine remonte aux temps des Apôtres. Après l’Ascension, ces derniers sont restés neuf jours en prière au cénacle au terme desquels ils ont reçu l’Esprit-Saint (la Pentecôte).

La neuvaine tire sa puissance du fait qu’elle est une recommandation de Jésus : « Priez sans se décourager » (Lc 18, 1). C’est ainsi que, durant neuf jours, les chrétiens persévèrent dans la prière avec l’assurance que Dieu ne sera pas insensible à leur supplication. Voici neuf étapes pour une neuvaine profonde et efficace.

1
Définir une intention

Décidez de l’objet de votre neuvaine, de ce pour quoi vous souhaitez prier pendant neuf jours. Cela peut être quelque chose de personnel, une faveur spécifique, ou encore une période de réflexion et de purification. Il est conseillé de ne pas multiplier les intentions, car cela peut entraîner la confusion. Il est bon d’avoir deux intentions. Une intention spirituelle, qui permette de grandir spirituellement et de se rapprocher de Dieu. Vous pouvez en ce sens demander des biens d’en haut tels que la foi, l’humilité, l’abandon en Dieu, la conversion d’un proche. 

Vous pouvez compléter avec une intention pour les biens temporaires : cela permet d’avoir le nécessaire pour bien vivre le pèlerinage sur Terre. Vous pouvez demander des faveurs telles qu’un emploi, la santé, le mariage, des finances saines…

2
Choisir une dévotion

Choisissez ensuite un saint ou une dévotion. Vous pouvez choisir un saint spécifique ou une dévotion particulière qui est associée à votre intention. Par exemple, si vous priez pour la protection, vous pourriez choisir l’archange Saint-Michel, le patron de la milice céleste.

3
Se préparer

Avant de commencer la neuvaine, prenez un moment pour vous documenter sur le saint ou la dévotion choisie. La neuvaine est aussi un moment de petite catéchèse pour mieux connaître l’Eglise. Par exemple, si vous devez faire la neuvaine à l’Immaculée Conception, prenez un temps pour connaître ce que signifie ce dogme, qu’est-ce que cela vous apporte…

4
Créer un lieu propice

Créez un espace propice à la prière. Choisissez un endroit tranquille où vous pourrez vous concentrer sans être dérangé. Jésus recommande, pour prier, de se retirer dans un coin et de parler en silence avec Dieu (Mt 6, 6). Dans la mesure du possible, placez un crucifix devant vous ou une image représentant le saint que vous invoquez. Cela permet non seulement de fixer votre attention, mais aussi de vous sentir en communion avec cette personne.

5
Planifier un créneau

Réservez un moment chaque jour pour réciter votre prière. Cela peut être le matin, le soir, ou à tout moment qui convient le mieux à votre emploi du temps. Une neuvaine demande d’être fidèle et constant dans la prière quotidienne. 

6
Prier

Chaque jour, pendant neuf jours, récitez votre prière avec concentration et dévotion. Quelle que soit la neuvaine, chaque jour, prenez un temps pour demander pardon à Dieu pour vos péchés, car le péché lui déplaît et nous éloigne de sa présence. Prenez également un temps de louange en journée : chantez au Seigneur sa bonté, écoutez des chants d’adoration. Saint Augustin dit « Chanter, c’est prier deux fois ». Il est bon aussi d’aller se confesser à cette occasion.

7
Ecouter

Restez ouvert aux réponses de Dieu. Soyez attentif aux signes, aux réponses ou aux changements dans votre vie pendant et après la neuvaine. Certaines personnes rapportent des expériences significatives après avoir récité une neuvaine.

Cependant, il peut arriver qu’au terme de la prière, votre demande ne soit pas exaucée. Ne vous découragez pas. Dieu, en Père tendre et aimant, vous connait bien plus que vous-même, et vous accorde toujours ce qui est bon pour vous. « Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l’oubliait, moi, je ne t’oublierai pas », lit-on chez Isaïe (Is 49, 15).

8
Remercier

Terminez la neuvaine avec gratitude. Au neuvième jour, prenez un moment pour remercier le saint que vous avez prié. Exprimez votre gratitude et continuez à vivre avec la foi que vos prières ont été entendues.

9
Aller à la messe

Pendant ou au terme de la neuvaine, prenez un temps pour aller à la messe. De préférence le dimanche, puisque c’est le jour du Seigneur. Il n’est pas de plus puissante prière que la messe, car durant celle-ci nos prières sont présentées à Dieu, par son Fils à qui il ne peut rien refuser, comme le promet le Christ : « Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera » (Jn 15, 16 ).

Tags:
NeuvainePrière
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement