Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Belles Histoires
separateurCreated with Sketch.

Niña Ruiz-Aba, une ado en route pour la sainteté

Nina-Ruiz-Abad

Diocèse de Laoag / Domaine public via Wikimedia Commons / Collage Canva Aleteia

Niña Ruiz-Aba.

Morgane Afif - publié le 06/04/24

La phase diocésaine du procès en béatification de de Niña Ruiz-Aba s'ouvre officiellement ce 7 avril, dimanche de la Divine Miséricorde, en la cathédrale Saint-Guillaume de Laoag, aux Philippines. On sait encore peu de chose de cette jeune fille morte en odeur de sainteté après une crise cardiaque le 16 août 1993, à 13 ans. L'adolescente a laissé derrière elle le témoignage d'une foi fervente.

31 octobre 1979. En cette veille de la solennité de la Toussaint, non loin de Manille, une petite fille naît à Quezon City, tout au nord des Philippines. Elle s’appelle Niña Ruiz-Aba. Fille d’un couple d’avocats, Niña est baptisée le 15 mars 1980, dans l’église Saint-Dominique. Niña grandit entourée de ses parents aux côtés de sa sœur Mary Anne, jusqu’au jour tragique de la mort de leur père. Elle n’a que 3 ans. Niña tient de sa mère une foi fervente et fréquente avec elle la Miséricorde divine. Son amour pour l’Eucharistie rayonne dès son plus jeune âge, alors que, toute dévouée à la prière, elle distribue dans son quartier et à l’école chapelets, bibles, livres de prières et images pieuses. 

Nina-Ruiz-Abad-Aleteia.jpg

Sa foi inébranlable fait croître en elle une intimité dévouée à son Seigneur, tandis que les effets d’une maladie cardiaque se font peu à peu ressentir. Niña n’a que 10 ans quand les médecins diagnostiquent chez elle une cardiomyopathie hypertrophique, qui se caractérise par un épaississement excessif du ventricule gauche, parfois asymptomatique. Pendant trois ans, la petite Servante de Dieu affronte la maladie avec une joie et une foi inébranlables qui puisent leur force dans la relation intime qu’elle entretient avec la très sainte Trinité et la Vierge Marie. Le 16 août 1993, un arrêt cardiaque implique son transfert d’urgence depuis l’école, jusqu’à l’hôpital où elle expire le jour même. Enterrée dans un cimetière public de Sarrat, Niña a laissé derrière elle le témoignage d’une foi ardente et simple et d’un amour ardent pour le bon Dieu, si bien que très vite, sa tombe devient un véritable lieu de pèlerinage où les fidèles se succèdent inlassablement.

Samedi 16 mars, le Saint-Siège a accordé le “nihil obstat” pour l’ouverture de son procès de béatification. La phase diocésaine de la cause de béatification s’ouvrira ainsi officiellement le 7 avril, dimanche de la Divine Miséricorde, en la cathédrale Saint-Guillaume de Laoag. “Aujourd’hui, a déclaré selon l’agence Fides la Conférence des évêques des Philippines, les enfants et les jeunes s’inspirent de la vie de Niña Ruiz-Abad pour vivre une vie ancrée dans la prière. Son histoire continue de toucher le cœur de nombreuses personnes. Niña était un exemple de la façon dont, avec Dieu, on peut surmonter les obstacles”.

Découvrez aussi douze figures enfantines que l’Église vénère :

Tags:
AsieBéatification et canonisationEnfantsSaints
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement