Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 28 février |
Saint Romain
Aleteia logo
Art & Voyages
separateurCreated with Sketch.

Huit livres qui ont changé la vie de grands saints

Woman-reading-book-shutterstock_1148158193.jpg

Billion Photos-Shutterstock

Theresa Civantos Barber - publié le 21/01/24

Thérèse de Lisieux, John Henry Newman, Edith Stein… Plusieurs saints ont été littéralement transformés par leurs lectures. Mais quels sont ces ouvrages qui les ont touchés ?

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Tous les hommes sont appelés à la sainteté. L’Église catholique nous montre l’exemple d’innombrables saints, qui ont parcouru des chemins vers le Ciel bien différents, mais qui ont tous su mettre Dieu à la première place.

Chaque homme est appelé à imiter leur vie, leurs actions, leurs habitudes de prière, leur amour pour les sacrements, leurs efforts pour vivre vertueusement et leur charité envers leur prochain. Pour imiter les saints, nous pouvons lire aussi les mêmes livres qu’eux. Ces livres les ont aidés à grandir dans la sainteté et ont même parfois contribué à leur conversion. 

De saint Augustin à sainte Thérèse de Lisieux, en passant par saint Ignace de Loyola, découvrez huit livres qui ont changé la vie des saints :

1
« L’imitation de Jésus-Christ »

Thérèse de Lisieux
Sainte Thérèse de Lisieux

L’imitation de Jésus Christ, écrit au XIVe siècle par le moine néerlandais Thomas a Kempis, était l’un des livres préférés de sainte Thérèse de Lisieux. Elle commence à le lire à l’âge de 14 ans et le garde constamment avec elle, en le lisant très souvent. Elle avait l’impression que chaque phrase s’adressait à elle. Elle le lut tellement de fois qu’elle pouvait en réciter des passages par cœur. Le jour même de son entrée au Carmel de Lisieux, à la demande de la prieure, elle récita tout le chapitre VII du livre II, sans hésitation : Heureux celui qui comprend ce que c’est d’aimer Jésus […]. 

2
« La Fin de ce monde et les Mystères du monde à venir »

Un autre livre, d’une nature très différente, marqua également sainte Thérèse de Lisieux. Il s’agit de La Fin de ce monde et les Mystères du monde à venir de l’Abbé Arminjon. Dans Histoire d’une âme, elle explique que cette lecture fut une des plus grandes grâces de sa vie.Cette lecture l’a ouverte aux grandes vérités de la religion et aux mystères de l’éternité. Elle écrit : « Je pressentais déjà ce que Dieu réserve à ceux qui l’aiment, et voyant ces récompenses éternelles si disproportionnées avec les légers sacrifices de cette vie, je voulais aimer ». 

3
« Les Confessions »

SANTA-TERESA-DE-AVILA-CLOSURE-NUN-DISCALCED-CARMELITE-PD-1.jpg
Sainte Thérèse d’Avila

Sainte Thérèse d’Avila est une religieuse carmélite espagnole du XVIe siècle et docteur de l’Église. Après avoir aimé la mondanité, elle revient à la foi chrétienne en voyant une image de Jésus-Christ souffrant qui la bouleverse profondément et qui suscite en elle un grand repentir. La lecture des Confessionsde saint Augustin l’encourage également dans sa conversion, l’aidant à faire face à ses scrupules et à réaliser que la sainteté est possible même quand on a commis beaucoup de péchés. Elle écrit en effet dans son autobiographie qu’elle aimait beaucoup « saint Augustin car il était aussi un pécheur ».

4
« Troisième abécédaire spirituel »

En 1535, sainte Thérèse d’Avila découvre ce chef-d’œuvre de la mystique franciscaine, de Francisco de Osuna. Il marquera une étape décisive dans son cheminement spirituel. Il deviendra même son livre de chevet. Ce livre enseigne l’oraison de recueillement et l’examen de conscience. Dans le IVe chapitre de sa Vie, la sainte d’Avila raconte comment l’ouvrage d’Osuna a joué un rôle de « guide spirituel ».

5
« Livre de la vie »

L’autobiographie de sainte Thérèse d’Avila, intitulée « Livre de la vie« , a marqué de nombreuses personnes. Le chemin de conversion d’Edith Stein, femme juive du XXe siècle, a commencé au contact de chrétiens qui lui ont montré un témoignage de foi vivant et cohérent, mais aussi grâce à la lecture de la vie de sainte Thérèse d’Avila. Ce livre lui a donné des réponses aux questions philosophiques et existentielles qu’elle se posait. Elle a été aussi profondément marquée par l’expérience mystique de la sainte et par son amour pour le Christ. Edith Stein entrera au Carmel comme sainte Thérèse d’Avila et prendra le nom de sœur Thérèse-Bénédicte de la Croix en son honneur.

6
Épître aux Romains

MONICA

La Bible a changé radicalement la vie de nombreux saints, plus que nous ne pouvons en compter. Par exemple, après sa vie dissipée, saint Augustin a été profondément influencé par la lecture des lettres pauliniennes et notamment par l’Épître aux Romains de saint Paul qui a joué un rôle décisif dans sa conversion. Comme il l’écrit dans le VIIe livre des Confessions : « Je me saisis, avec la plus grande avidité, des œuvres vénérables de ton Esprit et, avant tout, de celle de l’apôtre Paul ». Pour Augustin, saint Paul était comme un maître et a joué un rôle déterminant dans sa vie et sa pensée.

7
« Vita Christi »

Livre écrit à la fin du Moyen-Âge par le moine chartreux Ludolphe de Saxe, Vita Christi contribua à la conversion de saint Ignace de Loyola. Il l’encouragea à discerner son appel à la vie religieuse et influença plus tard ses Exercices spirituels, et notamment ses méthodes de méditation de l’Évangile et d’autres méthodes de contemplation. 

8
Les écrits des Pères de l’Église

Saint John Henry Newman, prêtre anglican, se convertit au catholicisme en 1845 grâce à ses recherches approfondies sur les Pères de l’Église. Ces lectures l’ont conduit à voir la confession catholique comme la plus fidèle aux racines du christianisme. John Henry Newman pensait que l’Église devait toujours revenir aux sources. C’est ainsi qu’il comprit que l’Église catholique était la véritable héritière des Pères de l’Église, et donc porteuse du seul christianisme authentique.

Tags:
LivresSaint
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement