Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Ce vice qui détruit les couples

Emotional annoyed stressed couple sitting on couch

fizkes | Shutterstock

Agnès Pinard Legry - avec I.Media - publié le 17/01/24

Alors qu’aimer, "c’est respecter l’autre, rechercher son bonheur, cultiver l’empathie pour ses sentiments", la luxure au contraire ne cherche "que des raccourcis", elle "pille, vole, consomme à la hâte", a dénoncé le pape François lors de l’audience générale du 17 janvier.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Si la vie de couple est souvent synonyme de joie, de découverte et de beauté, elle est aussi parfois émaillée d’épreuves et de difficultés. Et la luxure en fait partie. « Gagner la bataille contre la luxure, contre la ‘chosification’ de l’autre, peut être l’affaire de toute une vie », a glissé le pape François lors de l’audience générale qu’il a présidée le 17 janvier 2023. Poursuivant sa série de catéchèses sur les vices et les vertus, il a mis en garde les couples catholiques contre « une gestion malsaine de la sexualité ».  Il a défini la luxure comme « une sorte de ‘voracité’ envers une autre personne », ou encore une « relation empoisonnée […] en particulier dans le domaine de la sexualité ». 

« Dans le christianisme, il n’y a pas de condamnation de l’instinct sexuel », a averti d’emblée le chef de l’Église catholique, se référant au texte biblique du Cantique des cantiques, poème d’amour entre deux fiancés. Mais le « démon de la luxure », un vice « particulièrement odieux », peut se glisser dans la relation amoureuse. Un vice qui « dévaste les relations entre les personnes ». Évoquant les faits divers quotidiens émaillés de « relations toxiques », qui ont perdu le « sens des limites », il a assuré que ces relations manquaient de « chasteté ». Chasteté qui n’est pas « l’abstinence sexuelle », mais « la volonté de ne jamais posséder l’autre », a précisé François. 

Une privation de liberté

Alors qu’aimer, « c’est respecter l’autre, rechercher son bonheur, cultiver l’empathie pour ses sentiments », la luxure au contraire ne cherche « que des raccourcis », elle « pille, vole, consomme à la hâte, ne veut pas écouter l’autre mais seulement son propre besoin et son propre plaisir », a expliqué le 266e pape. 

François a insisté sur les méfaits particuliers de la luxure, étant donné que « de tous les plaisirs humains, la sexualité a une voix puissante » qui « met en jeu tous les sens » et qui touche « à la fois le corps et la psyché ». Si elle n’est pas disciplinée avec patience, la sexualité « se transforme en une chaîne qui prive l’homme de sa liberté », a-t-il assuré en mettant en garde contre « la pornographie, une satisfaction sans relation qui peut générer des formes de dépendance ». 

Le chemin de l’amour doit être parcouru lentement.

Quand on pense au plaisir, la vie morale n’est probablement pas la première association qui nous vient à l’esprit. On pense plutôt à tous les excès possibles du plaisir. Pourtant, par crainte de ses excès, si certains penseurs chrétiens ont préféré verrouiller le sujet en disant que tout plaisir est mauvais, d’autres comme saint Augustin, saint Ignace de Loyola ou saint Thomas d’Aquin insistent sur l’importance que Dieu donne aux désirs de l’homme qui s’expriment à travers la recherche du plaisir. À la question « tout plaisir est-il mauvais ? », saint Thomas donne alors cette réponse sans détours : « Nul ne peut vivre sans plaisir corporel et sensible et ceux qui enseignent le contraire sont en désaccord avec leur discours. »

« Le chemin de l’amour doit être parcouru lentement, et […] cette patience, loin d’être synonyme d’ennui, nous permet de rendre heureuses nos relations amoureuses », a ainsi encore affirmé l’évêque de Rome. Devant les jeunes couples présents dans les premiers rangs de la salle Paul VI, venus en habits de mariés pour être bénis, il a affirmé que « construire une histoire ensemble vaut mieux que partir à l’aventure, cultiver la tendresse vaut mieux que céder au démon de la possession, servir vaut mieux que conquérir ». 

Revivez en images l’audience générale :

Tags:
Audience généraleCouplePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement