Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 23 avril |
Saint Georges
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Chasse aux prêtres au Nicaragua : le père Fernando arrêté à la sortie de la messe

Nicaragua, arrestation, prêtre, persécution, dictature

Twitter, Félix Maradiaga

Le père Fernando Zamora.

Cécile Séveirac - publié le 11/07/23

Alors qu'il venait d'assister à la messe, le père Fernando Zamora Silva, chancelier du diocèse de Siuna, au nord-est du Nicaragua, a été arrêté par la police à Managua, la capitale, dimanche 9 juillet.

Une intimidation de plus envers l’Église catholique au Nicaragua. Dimanche 9 juillet, le père Fernando Zamora Silva a été arrêté et emmené par la police sandiniste. Cette arrestation a eu lieu alors qu’il venait d’assister à la messe célébrée par le cardinal Leopoldo Brenes au sein de la paroisse Saint-Louis-de-Gonzague à Managua, la capitale du pays. Le père Fernando est le chancelier du diocèse de Siuna, situé au nord-est du Nicaragua. Pour le moment, aucune accusation n’a été formulée contre le prêtre et personne n’est en mesure de donner la raison exacte de cette arrestation, dénoncée par de nombreuses ONG ainsi que par les opposants au régime Ortega, comme Félix Maradiaga :

“Urgent : le prêtre catholique Fernando Zamora Silva est détenu arbitrairement au Nicaragua, ajoutant une nouvelle persécution contre l’Église catholique. Nous appelons la communauté internationale à réagir face à cette situation dramatique.”

Chasse aux prêtres et dignitaires de l’Église

Cette arrestation apparemment arbitraire s’ajoute aux nombreux actes d’intimidation et de vexation contre les catholiques au Nicaragua, considérés par le régime de Daniel Ortega comme un soutien majeur à ses opposants politiques. Dernièrement, ce sont des religieuses de la Fraternité des Pauvres de Jésus-Christ au Nicaragua qui ont été arrêtées le dimanche 2 juillet à León (ouest du pays) avant d’être expulsées. Mais c’est Mgr Alvarez, évêque de Matagalpa, qui est devenu l’allégorie de la persécution du régime à l’encontre des catholiques. Arrêté an août 2022 pour “complot” et “diffamation”, il a ensuite refusé d’être expulsé vers les États-Unis en février, entraînant une condamnation à une lourde peine d’emprisonnement au sein du centre “Modelo”, réputé pour la dureté de ses conditions de détention. Si plusieurs informations ont circulé quant à une éventuelle libération de l’évêque, elles ont par la suite rapidement été démenties. Six autres prêtres ont été arrêtés et emprisonnés ou expulsés.

Cette hausse exponentielle des actes anti-catholiques a fait entrer pour la première fois le Nicaragua dans l’Index mondial de persécution 2023 de l’ONG protestante “Portes Ouvertes”. L’Amérique latine devient ainsi la région du monde où la persécution des chrétiens augmente le plus en 2023.

Tags:
NicaraguaPersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement