Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À midi, que pas une voix ne manque pour réciter le Notre Père d’un seul cœur avec le Saint-Père !

Partager

Le pape François invite les chrétiens du monde à prier le Notre Père en communion, ce mercredi 25 mars, à midi. Par cette prière le jour de la fête de l’Annonciation, il souhaite « que le Seigneur entende la prière unanime de tous ses disciples ». Joignez-vous à cette prière résolument universelle pour vaincre la pandémie de covid-19

En ce temps d’épreuve mondiale, à cause de la pandémie du coronavirus, le pape François souhaite plus que jamais que les chrétiens unissent leur prière. « J’invite tous les chefs des Églises et les dirigeants de toutes les communautés chrétiennes, ainsi que tous les chrétiens des différentes confessions, à invoquer le Dieu Très Haut et Tout-Puissant, en récitant en même temps la prière que Jésus Notre Seigneur nous a apprise. J’invite donc tout le monde à réciter le Notre Père mercredi prochain, le 25 mars, à midi », a-t-il déclaré ce dimanche 22 mars, lors de la prière de l’Angélus.Vous pourrez suivre en direct sur Aleteia ce Notre Père inédit.

Le pape François priera ensuite l’Angélus. Il est possible de le faire avec lui ou de réciter un Je Vous Salue Marie.


En France des bougies aux fenêtres

En plus de cette prière du Notre-Père universelle, les évêques de France ont appelé ceux qui le souhaitent à déposer ce 25 mars également une ou plusieurs bougies à leur fenêtre, « en marque de communion de pensée et de prière avec les défunts, les malades et leurs proches, avec tous les soignants et tous ceux qui rendent possible la vie de notre pays ».

En ce jour de la fête de l’Annonciation, les cloches de toutes les églises sonneront à 19h30, « non pour appeler les fidèles à s’y rendre, mais pour manifester notre fraternité et notre espoir commun ».

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]