Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 22 mai |
Sainte Rita (Marguerite) da Cascia
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Saviez-vous que certaines épices procurent plus de joie que d’autres ?

CINNAMON

©Rtstudio - Shutterstock

PARFUMS; BIBLE; CINNAMON

Mathilde de Robien - publié le 16/09/19 - mis à jour le 14/02/23

« Les épices de la joie » sont une préparation préconisée par sainte Hildegarde, à base de trois épices très faciles à trouver, et qui rendent « l’âme joyeuse ».

Des herbes aromatiques ou des épices oubliées au pouvoir vitalisant, antiseptique ou apaisant… Sainte Hildegarde de Bingen, célèbre abbesse rhénane du XIIe siècle, proclamée docteur de l’Église le 7 octobre 2012, a répertorié plus de 300 espèces de plantes. Dans ses oeuvres intitulées le Physica et le Causae et Curae, sont tirées ses recommandations sur les aliments les plus bénéfiques au corps humain.

Les épices de la joie

Pour sainte Hildegarde, “la joie est un repère essentiel, un guide assuré sur le chemin d’une alimentation plus saine”, affirme Géraldine Catta, auteur du cahier-coach Soigner son alimentation au jour le jour avec sainte Hildegarde (Quasar). Et selon la sainte mystique, certaines épices procurent plus de joie que d’autres. Elle les nomme les “épices de la joie”.

Quelles sont-elles ? La noix de muscade, la cannelle et le clou de girofle. Parfumez vos recettes avec une de ces épices et votre cœur s’emplira de joie, assure-t-elle. Le mieux étant de concocter une petite préparation avec ces trois épices : 45g de cannelle, 45g de noix de muscade et 10g de clou de girofle. “Cette préparation adoucit l’amertume du corps et de l’esprit, ouvre le cœur, aiguise les sens émoussés, rend l’âme joyeuse, diminue les humeurs nocives, apporte du bon suc au sang, et fortifie”, écrit sainte Hildegarde.

Dans Soigner son alimentation au jour le jour avec sainte Hildegarde (ed. Quasar), Géraldine Catta indique que vous pouvez ensuite consommer ces épices de la joie incorporées dans une pâte à crêpes ou dans une pâte à gâteaux, saupoudrées sur des entremets ou sur des yaourts, ou encore intégrées dans la confection des biscuits de la joie. Des perspectives culinaires qui vous donneront doublement le sourire.

Pratique

Soigner son alimentation au jour le jour avec sainte Hildegarde (ed. Quasar), Géraldine Catta, Quasar, août 2019, 14 euros.

À voir aussi : dix remèdes pour l’âme et le corps

Tags:
CuisinejoieSainte HildegardeSanté
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement