Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pour le pape François, le Saint-Esprit est « l’artiste de la réconciliation »

Partager

Seul l’Esprit du Seigneur permet à l’Eglise de dépasser les limites et péchés humains, a déclaré le pape François le 19 juin 2019 lors de l’audience général tenue place Saint-Pierre au Vatican.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Le pape poursuit chaque mercredi son cycle de catéchèses sur les Actes de Apôtres. Il a consacré son enseignement du jour au récit de la Pentecôte (Ac 2,3). Cinquante jours après Pâques, a relevé le Souverain pontife, les disciples étaient réunis en prière au Cénacle. Soudain, l’esprit de Dieu a fait « irruption » parmi eux, tel un fort vent. Comme un « incendie », a estimé le successeur de Pierre, l’Esprit Saint est venu « réchauffer, illuminer et assagir » le cœur de chacun des disciples présents. Son action était tellement forte, que lorsque ceux-ci sont sortis témoigner, ils semblaient « soûls » même si tous les comprenaient, chacun dans sa propre langue.

Lire aussi : L’Église a besoin de l’Esprit saint insiste le pape François

A travers les disciples, a expliqué le Souverain pontife, l’Esprit parlait la « langue universelle » de l’amour et de la vérité, que tous peuvent comprendre. Ainsi, l’Esprit-Saint est le « chef d’orchestre » qui permet d’unir les diversités en une même harmonie. Plus encore, a déclaré l’évêque de Rome, l’Esprit de Dieu est « l’artisan de la communion, l’artiste de la réconciliation ». Lui seul, a poursuivi le pape, permet à l’Église de poursuivre sa mission malgré les limites humaines, le péché et certains scandales.

L’Église, a poursuivi son chef actuel, est née de cet événement, la Pentecôte. Celui-ci révèle en effet que la nouvelle Alliance n’est pas bâtie sur une loi gravée dans le marbre, mais de l’action de l’Esprit Saint qui rend toute chose nouvelle et « incendie » les cœurs de chair. Cette annonce « prophétique », a insisté le pape François, n’est pas réservée aux Apôtres, mais à tous ceux qui invoquent le Seigneur. Amour de Dieu, a-t-il conclu, l’Esprit nous attire pour que nous témoignons à notre tour « sans honte » de la Parole qui donne la vie nouvelle.

A voir aussi : l'audience générale du 19 juin 2019 en images
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]