Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconSpiritualité
line break icon

L'Église a besoin de l’Esprit saint insiste le pape François

POPE HOLY MASS PENTECOST

Antoine Mekary | ALETEIA | i.Media

I.Media - Publié le 10/06/19

L'Église a besoin de l’Esprit saint pour apporter "l'harmonie" qui manque au cœur de ses fidèles et entre les hommes eux-mêmes, a déclaré le pape François lors de son homélie de la messe de la Pentecôte le 9 juin 2019 sur la place Saint-Pierre au Vatican.

L’une des plus grandes fêtes pour les chrétiens, la Pentecôte, célébrée 50 jours après Pâques, rappelle la descente de l’Esprit saint sur les apôtres, alors apeurés et enfermés dans le Cénacle, à Jérusalem. A ces derniers, il leur est alors permis de surmonter leur doutes et leurs peurs, a rappelé dimanche le Souverain pontife, et de parler en public avec un « franc-parler ». Cet événement marque ainsi la naissance de l’Église.


PEACE

Lire aussi :
Des miracles se produisent autour de nous si nous prenons la peine de les voir

L’Esprit saint n’a rien d’abstrait, a expliqué le pape François. Il est au contraire la personne « la plus concrète, la plus proche » celle qui nous change la vie. Il a apporté dans la vie des disciples « l’harmonie » qui leur manquait. « Il est paix dans l’inquiétude, confiance dans le découragement, joie dans la tristesse, jeunesse dans la vieillesse, courage dans l’épreuve », a indiqué le successeur de Pierre. C’est Celui qui, entre les courants tempétueux de la vie, « fixe l’ancre de l’espérance ».

Mettre de l’ordre dans la frénésie »

Le Consolateur a d’abord transmis son harmonie à l’intérieur de l’homme, a poursuivi l’évêque de Rome. « Aujourd’hui, dans la hâte que notre temps nous impose, il semble que l’harmonie soit mise de côté », a-t-il constaté. « Tiraillés de mille parts, nous risquons d’exploser, sollicités par une nervosité continuelle qui nous fait réagir négativement à tout ».




Lire aussi :
L’Esprit saint a-t-il une incidence dans notre vie quotidienne ?

Les fidèles ont donc besoin de l’Esprit pour « mettre de l’ordre dans la frénésie » et pour transmettre la tendresse de Dieu. Sans l’Esprit, la vie chrétienne est « effilochée », le Christ demeure un « personnage du passé », l’Écriture reste « lettre morte », a souligné le pontife. « Un christianisme sans l’Esprit est un moralisme sans joie », a-t-il tranché.

« Du nid à la secte, il n’y a qu’un pas »

« L’Esprit Saint n’apporte pas seulement l’harmonie au-dedans, mais aussi au dehors, entre les hommes », a encore affirmé le chef de l’Eglise catholique. Il nous « fait Église » et assemble des parties différentes en un « unique édifice harmonieux ». Il est Celui qui « relie les distances, unit les lointains, ramène les égarés ». Il fusionne des tonalités différentes en une « unique harmonie » et « modèle l’Église et le monde comme des lieux de fils et de frères ».


PADRE RANIERO CANTALAMESSA

Lire aussi :
Pentecôte : l’importance de la prière pour recevoir l’Esprit saint

Aujourd’hui, « les discordes sont devenues des véritables divisions », a déploré le pontife argentin. Aujourd’hui, « il y a toujours la tentation de construire des nids, de se réunir autour de son propre groupe, de ses propres préférences, le semblable avec le semblable, allergiques à toute contamination », a déclaré le pape. Mais « du nid à la secte, il n’y a qu’un pas, y compris dans l’Église : combien de fois on définit sa propre identité contre quelqu’un ou contre quelque chose ».

L’Esprit est donc le « besoin premier et ultime » de L’Église, a lancé le pape François. L’Église a besoin de « l’Esprit d’unité » pour la régénérer « comme Peuple de Dieu et comme humanité fraternelle ». Sans l’Esprit, L’Église court le risque de devenir une simple « organisation », la mission une « propagande », la communion un « effort ».

Tags:
Esprit saintPape Françoispentecote
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement