Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 29 mai |
Sainte Ursule Ledochowska
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Nicaragua : la nouvelle technique du gouvernement pour empêcher les messes

RING-BOXE-CATHEDRALE-NICARAGUA

Capture X

Un tournoi de boxe organisé devant la cathédrale de León (Nicaragua), avril 2024.

Agnès Pinard Legry - publié le 23/04/24

Poursuivant méticuleusement sa politique de persécution de l’Église et des catholiques au Nicaragua, le gouvernement de Daniel Ortega ordonne désormais aux maires d’organiser des événements devant les églises et cathédrales. L’objectif : perturber et suspendre les offices.

Le gouvernement du Nicaragua pousse désormais au raffinement les vexations contre les catholiques. Poursuivant méticuleusement sa politique de persécution contre l’Église et les fidèles, les autorités du pays ont ordonné aux maires d’organiser des événements devant les églises et cathédrales, idéalement aux mêmes heures que les offices et les messes. Ces événements n’avaient été observés initialement que dans certains diocèses “mais sont désormais très répandus”, a détaillé l’avocate nicaraguayenne en exil Martha Patricia Molina sur X le 20 avril.

Récemment, c’est un ring de boxe qui a été installé devant la cathédrale de León, à l’ouest du pays. “Le ring de boxe était le cadeau désastreux de la dictature d’Ortega à Mgr Sócrates René Sándigo le jour de son anniversaire. Cela non plus, la dictature ne l’a pas respecté”, a dénoncé l’avocate. “Les murs de la cathédrale étaient sales et recouverts d’urine”, a-t-elle encore détaillée avant de lancer : “Le gouvernement d’Ortega est une dictature criminelle, vulgaire et profanatrice d’églises.”

Dans un pays à majorité chrétienne, le dictateur Ortega, au pouvoir depuis 2007, considère que “l’Église est un caillou dans sa chaussure”, avait expliqué Martha Patricia Molina dans en entretien pour Aleteia. Et l’avocate exilée de reprendre : “Je crois que les agressions et les attaques contre les prêtres et les évêques se poursuivront aussi longtemps que la dictature d’Ortega sera en place au Nicaragua, tout simplement parce que l’objectif de la dictature est d’anéantir complètement l’Église catholique.”

Dès 2018, l’Église catholique a été considérée par le gouvernement comme un soutien majeur à l’opposition après avoir appelé à la cessation des violences et abrité des manifestants dans les églises. Depuis, de nombreux actes d’intimidation et de vexation contre les catholiques au Nicaragua ont été recensés : expulsions de communautés religieuses et de prêtres ou d’évêques, à l’image de Mgr Alvarez, fermeture d’universités catholiques, interdiction des processions… à tel point que le Nicaragua est entré pour la première fois dans l’Index mondial de persécution 2023 de l’ONG protestante “Portes Ouvertes” qui recense chaque année les pays avec le plus de persécutions dans le monde.

[EN IMAGES] 2023, nouvelle année de persécutions des chrétiens

Tags:
NicaraguaPersécutions
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Gif-dons-missionnaire-NONPOP.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement