Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 25 avril |
Saint Marc
Aleteia logo
For Her
separateurCreated with Sketch.

Qu’est-ce qu’une “bonne mère” selon les enfants ?

Mom-hugging-her-daughter

fizkes | Shutterstock

Claire de Campeau - publié le 31/03/24

Quelle maman ne s’est jamais demandé si elle était une bonne mère pour ses enfants ? Aleteia a recueilli les réponses de ceux qui en parlent avec le plus de franchise et de naturel : les enfants. Des réponses qui ne manquent ni de lucidité, ni d’humour ni encore moins d’amour !

“Il n’y a aucune recette pour devenir une mère parfaite, mais il y a mille et une façons d’être une bonne mère” disait Jill Churchill, romancière américaine à succès. Quelle mère ne s’est jamais demandé si elle faisait bien, si elle était une bonne mère pour ses enfants ? Le rôle de mère, au même titre que celui du père, peut sembler vertigineux au commencement de la vie maternelle. “Vais-je y arriver ?”, “Serais-je une bonne maman ?”, des questions partagées par de nombreuses femmes, souvent avant même la naissance de leur enfant. L’aspiration à remplir au mieux son rôle de mère apparaît naturel voire instinctif. Qu’entend-on par cette expression de “bonne mère”? Pour le savoir, Aleteia a recueilli les réponses de ceux qui en parlent avec le plus de franchise et de naturel : les enfants. Des réponses qui ne manquent ni de lucidité, ni d’humour ni encore moins d’amour ! 

1
Une bonne “maman” rime avec gentillesse…

“L’enfant reconnaît sa mère à son sourire.” Virgile

Dans les réponses des enfants, la gentillesse trône en première place. Melchior 9 ans, explique qu’une bonne maman c’est “quelqu’un qui est gentil, qui joue avec nous, nous écoute et nous fait des câlins… et elle ne gronde pas trop !”. Sixtine 8 ans, renchérit : “c’est une maman qui sourit, qui ne se fâche pas et qui est toujours contente avec ses enfants” et Tiphaine, sa contemporaine, de synthétiser : “elle élève ses enfants avec amour et gentillesse”. Vianney, 4 ans, la définit d’une simplicité touchante : “c’est quand elle fait un sourire”. Victoire résume l’idée en quatre mots : “elle aime ses enfants”.

2
Une bonne “maman” rend service…

“L’amour est avant tout le don de soi-même.” Jean Anouilh

Balthazar, 4 ans, souligne avec reconnaissance tous les services rendus par sa maman : “Une bonne maman c’est une maman très très gentille qui fait plein de choses pour ses enfants, qui range la salle de jeux. Elle fait le repas comme toi maman, elle sert le repas.” Théodore, lui, apprécie son linge propre : “c’est une maman qui fait tout le temps des machine”, au même titre que Thalie, 8 ans : “elle donne des habits propres” et que Gemma, 10 ans, “elle range les affaires qui traînent”. Ce langage d’amour qui est celui du service, très bien décrit par Chapman dans “Les cinq langages de l’amour“, ne laisse pas les enfants indifférents contrairement à ce qui pourrait paraître. A méditer lors des prochaines lessives !

3
Une maman qui donne sans mesure…

“L’amour ne se mesure pas – il se donne.”, Mère Térésa 

“Elle nous apporte des surprises”, “elle donne des doudous et fait tout le temps des cadeaux pour ses enfants”, “elle fait en sorte qu’on soit bien gâtés”… Les enfants prennent souvent très à cœur les cadeaux, marques très concrètes car matérielles, de l’amour que leurs parents leur portent. Cela étant dit, en grandissant, ils prennent bien conscience que ce n’est pas la valeur du cadeau qui en fait sa richesse, comme le souligne Thaïs, 11 ans : “une maman qui a peu d’argent peut être une très bonne maman et donner autrement qu’avec de l’argent !”. Ambroise confirme : “Oui, elle peut aussi donner des bisous et des câlins !”.

4
Une maman qui éduque et élève…

“C’est dans les bras des mères que l’humanité s’élève et que, de génération en génération, elle reçoit les plus précieuses influences.” Edmond de Pressensé, La famille chrétienne, 1856

Les limites éducatives ne sont pas en reste dans ce portrait-robot de la bonne maman. La fille de Ségolène, Maylis, pense qu’une bonne maman “éduque son enfant : par exemple comme quand tu m’as dit non tout à l’heure pour les céréales”. Les enfants de Caroline développent :” une maman qui nous gronde parfois et nous punit, qui dit la vérité et qui fait de la sécurité pour les enfants”. Pia, 6 ans, résumerait ainsi la mission de la bonne maman : “elle fait de ses enfants des enfants sages et obéissants”. 

5
Une maman qui est présente…

“La présence de notre maman nous donne le sentiment d’être immortel.” Jean Gastaldi

Les moments passés ensemble restent très importants, comme l’expliquent Eloi, 3 ans : “elle fait la cuisine avec moi” et Léa, 7 ans : “elle fait des bricolages avec nous” ! ». Esther, elle, pense qu’une bonne maman “emmène ses enfants à la fête foraine, prend ses repas avec nous et le soir s’assoit dans le lit pour raconter des histoires !”. Matthias de son côté voit une bonne maman dans celle qui “rassure ses enfants rien qu’en étant à côté d’eux, une maman qui nous fait oublier nos cauchemars et nous fait nous sentir bien.”

6
Une maman nourricière…

“Une mère connaît les recettes, celles qui nourrissent, celles qui font grandir.” Pam Brown

S’il est une qualité indéniable à ne pas sous-estimer chez une bonne maman, il s’agit de sa faculté nourricière. Les enfants de Marie-Madeleine sont unanimes : “elle fait de bons repas, des frites maison, des gâteaux et que des bonnes choses à manger”. Antonin, 5 ans, pense que c’est une mère “qui fait des confitures”, Melchior pense “à des plats qu’on aime”, quand la fille d’Hélène a l’idée d’”une maman qui nous donne des cerises et qui fait du ski !”. Maximilien, du haut de ses cinq ans, résume leur appel du ventre ainsi : “c’est une maman qui fait à manger.”. Maxence évoque une mère qui prépare “de bons repas équilibrés”, quant aux enfants de Caroline, ils apportent une précision tout en sagesse : “c’est une maman qui ne donne pas trop de bonbons pour ne pas avoir de carie“. 

7
Une maman consolatrice…

“Arrive-t-il quelque bonheur ? Vite, à sa mère on le raconte ; C’est dans son sein consolateur Qu’on raconte ses pleurs ou sa honte.” Alfred de Musset, A ma mère.

Sixtine met toutes les mères du monde au défi en expliquant sa vision d’une bonne mère : “c’est une maman qui écoute les besoins de ses enfants, qui parle beaucoup avec eux de leurs problèmes et les résoud. C’est une maman qui est attentive aux enfants. C’est une maman qui couche toujours ses enfants de bonne humeur même si avant ils étaient de mauvaise humeur”. A cela Thaïs, 9 ans, ajoute “c’est une personne qui vit vraiment les moments avec nous : qui rit avec nous, pleure avec nous…”. Maxence utilise une jolie image : “c’est une mère qui nous aide quand on a des difficultés, qui nous apprend, qui nous relève quand on en a besoin”.

8
Une bonne maman c’est moi, c’est toi, c’est elle

Le portrait-robot de la mère idéale paraît si complet que chaque mère peut s’y retrouver d’une manière ou d’une autre. Les enfants interrogés ont souvent conclu ainsi “une bonne maman c’est toi !”, “c’est une maman que j’aime, donc c’est toi”, “c’est toi car tu es toujours bonne”. Si Octave, 4 ans, pense que c’est une mère “qui travaille pour gagner des sous”, Léon, lui, la voit “qui reste à la maison pour bien s’occuper de nous“. Les enfants par leur spontanéité mettent terme à tout débat : au foyer ou au travail, une bonne maman c’est juste une bonne maman. 

Cette maman n’est pas parfaite mais elle est plus que parfait!

Albin, 4 ans, pense qu’une mère est bonne “quand elle est belle”, Guilhem, 4 ans également, explique que c’est “quand elle a un bébé dans son ventre“. A travers ces regards enfantins, transparaît la beauté irradiante d’une mère, quand elle porte la vie et quand elle la donne et la transmet du mieux qu’elle peut. Comme vous, comme nous, comme elles, à travers les âges et les lieux. La fille de Léopoldine, après avoir décrit “une bonne maman”, conclut ainsi : Cette maman n’est pas parfaite mais elle est plus que parfaite. Et cette maman… c’est notre maman !

Il est touchant, dans la spontanéité de ces mots d’enfants, de retrouver en filigrane la Lettre de saint Paul apôtre aux Corinthiens : L’amour prend patience ; l’amour rend service (…) ; il trouve sa joie dans ce qui est vrai ; il supporte tout ; il fait confiance en tout ; il espère tout ; il endure tout. L’amour ne passera jamais.”  Il y transparaît également toute l’admiration des enfants pour leur mère et tous les actes d’amour que celles-ci posent pour eux au quotidien. Est-ce qu’une bonne maman ne serait-elle pas, simplement, celle qui fait de son mieux ? 

Des citations inspirantes de sainte Zélie Martin sur la maternité :

Tags:
ÉducationEnfantsMaternité
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement