Aleteia

Savoir parler les cinq langages de l’amour

shutterstock
Partager
Commenter

Ce n’est pas parce que l’on est très amoureux, qu’il devient simple pour autant de communiquer avec l’âme sœur. Ce témoignage propose quelques pistes simples pour rapprocher encore ceux qui s’aiment.

« Je suis tombée amoureuse de  mon fiancé alors que 600 kilomètres de distance nous séparaient. Un amour puissant nous a liés instantanément et notre histoire a démarré. Pourtant, il s’est vite avéré qu’il nous était difficile de nous exprimer mutuellement cet amour.

À mes yeux, l’amour se mesurait alors au temps que nous passions ensemble, à nous regarder dans les yeux, concentrés rien que sur nous deux. Ces moments furent réguliers, mais je les trouvais toujours trop courts, trop brefs. Je ne parvenais pas à accepter qu’à ces temps succède la banalité du quotidien ou la futilité d’un loisir : un film, une série, un jeu… Cela me perturbait franchement. Comment pouvait-il passer si rapidement de moi à une télécommande ou une console ? Quand j’essayais de lui faire part de mon désarroi, cela n’avait aucun effet.

En revanche, je recevais souvent des petits présents de sa part, sans motifs, sans avoir rien demandé : ma sucrerie préférée, un bouquet de fleurs… Ces cadeaux étaient de très jolies surprises, mais il ne me traversait jamais l’esprit de lui offrir quelque chose en retour. Offrir des cadeaux, ce n’était pas mon « truc ». Il ne me venait pas à l’esprit de faire une chose pareille pour exprimer mon amour envers un homme.

À cette époque-là, je ne parvenais pas à accepter que mon partenaire m’aime, comme il me le déclarait souvent, sans parvenir à combler mes besoins. Ces besoins, je ne les exprimais pas ouvertement, ils me paraissaient tellement évidents.

Les 5 langages de l’amour

Peu après, j’ai découvert la théorie du Docteur Gary Chapman, et tout est devenu clair. Selon lui, contrairement aux idées reçues, il n’existe pas un seul langage universel de l’amour. Il distingue au contraire « cinq langages de l’amour ».

  • Le premier est constitué par les « paroles valorisantes ». Cette catégorie comprend donc toute forme de compliments, principalement verbaux, exprimant la reconnaissance et le soutien.
  • Le deuxième consiste à « servir », en démontrant son amour à travers les actions qui peuvent aider ou accompagner l’autre.
  • Le troisième se compose de « moments de qualité », et donc, de ces temps entièrement consacrés au couple – sans aucune distraction externe.
  • « Les cadeaux » sont un quatrième langage. Il ne s’agit bien évidemment pas de cadeaux spectaculaires, mais de petits détails symboliques qui témoignent de l’affection et l’engagement.
  • Le cinquième dernier langage est le « contact physique », qui se fonde sur des signes de proximité privilégiés à travers des contacts physiques variés, non sexuels.

La plupart des individus, en fonction de leur tempérament, privilégie souvent un langage en priorité parmi les cinq. Nous tendons à exprimer nos sentiments à travers ce langage unique, mais – conséquence négative – nous comprenons souvent que ce même langage quand il est émis par autrui, et nous passons donc à côté des quatre autres.

Assurément, il est très facile pour deux personnes qui partagent le même langage de l’amour de communiquer. Mais il serait bienvenu d’ajouter d’autres langages, afin d’enrichir leur relation.

Cette situation est très rare. En général, les couples entament leurs relations en utilisant des langages différents. En dépit de l’intensité des sentiments, cela peut entraîner de nombreux malentendus, malgré la maximisation des efforts.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est simple de renverser la situation. Il suffit de découvrir quels sont nos langages de base, et de prendre le temps de découvrir les langages manquants. Il devient alors facile de comprendre par quels moyens notre partenaire s’exprime le plus fréquemment, et surtout, d’apprendre progressivement à lui communiquer nos sentiments avec le même langage.

Quelques conseils pratique de langages

Si le langage principal de votre partenaire est fondé sur les paroles, pensez à lui faire des compliments sincères, à le féliciter et à le mettre en valeur, sans flagornerie, toujours avec sincérité. Ce langage se prête bien aux petits mots ou messages d’amour à envoyer, à coller sur un post-it, ou à écrire.

Pour le langage des actions, soyez en mesure d’offrir votre aide en différentes circonstances. Proposez lui votre assistance dans ses tâches et obligations (par exemple, pour le dîner ou la sortie des enfants à l’école).

Si vous souhaitez offrir à votre moitié un temps de qualité, prenez soin de préparer des promenades à deux, ou des sorties bannissant tout appareil électronique et autres distractions.

Le langage des cadeaux ne consiste pas uniquement à offrir des cadeaux matériels, qui d’ailleurs, n’ont pas besoin d’avoir une grande valeur monétaire. Il existe aussi les gestes très appréciés, comme l’organisation d’une fête en famille ou entre amis, ou encore, la préparation d’un dîner surprise.

Beaucoup de gens croient savoir instinctivement ce que représente le langage du toucher : caresser, prendre la main, faire des massages, embrasser, bref, tout ce qui procure un plaisir physique ou sexuel. Mais il faut prendre le temps de connaître les besoins affectifs profond de l’autre.

En prenant le temps d’apprendre à témoigner notre amour dans notre couple, la relation ne peut qu’en bénéficier. Et généreusement.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]