Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 12 avril |
Saint Jules Ier
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Prière et confession, le programme de choc des “24 heures pour le Seigneur”

femme-eglise_1208161126

encierro / Shutterstock

Mathilde de Robien - publié le 16/03/23

Lancée en mars 2014, l’initiative "24 heures pour le Seigneur" ne concernait initialement que quelques églises romaines. Elle se déroule désormais dans les diocèses du monde entier les vendredi et samedi qui précèdent le quatrième dimanche de Carême.

24 heures pour se rapprocher du Seigneur. C’est peu et ça peut rapporter gros ! Depuis maintenant neuf ans, le Pape appelle les fidèles à prier, adorer et se confesser en cette veille du quatrième dimanche de Carême.

L’initiative, lancée par le dicastère pour l’Évangélisation et appelée “24 heures pour le Seigneur”, invite les paroisses à se mobiliser durant 24 heures pour organiser des temps d’adoration et de confession. Lors de la première édition en mars 2014, le pape François avait créé la surprise en allant se confesser ostensiblement dans la basilique Saint-Pierre. L’objectif était clair : encourager les catholiques à retrouver le chemin du confessionnal en même temps que le goût du sacrement de Réconciliation à travers lequel Dieu pardonne les péchés.

En 2015, le Pape appelait de ses vœux une mobilisation mondiale : “L’initiative appelée “24 heures pour le Seigneur” doit monter en puissance dans les diocèses. Tant de personnes se sont de nouveau approchées du sacrement de Réconciliation, et parmi elles de nombreux jeunes, qui retrouvent ainsi le chemin pour revenir au Seigneur, pour vivre un moment de prière intense, et redécouvrir le sens de leur vie”, déclarait-il dans la bulle d’indiction de l’Année de la Miséricorde.

Un appel qui a trouvé un véritable écho partout dans le monde. En France, des milliers de paroisses proposent ces vendredi 17 mars et samedi 18 mars 2023 des veillées de prière et d’adoration, parfois la nuit entière, avec la possibilité de recevoir le sacrement de Réconciliation ou tout simplement de parler à un prêtre.

Remettre le sacrement de Réconciliation au centre

L’objectif de cette initiative ? Inviter les fidèles à se confesser, pour goûter à l’infinie miséricorde de Dieu. “Remettons au centre le sacrement de la Réconciliation, puisqu’il donne à toucher de nos mains la grandeur de la miséricorde. Pour chaque pénitent, ce sera une source d’une véritable paix intérieure”, souligne le Pape dans la même bulle d’indiction.

Quels sont les fruits du pardon de Dieu ? Pas moins que le salut et la paix : “Regarde les bras ouverts du Christ crucifié, laisse-toi sauver encore et encore. Et quand tu t’approches pour confesser tes péchés, crois fermement en sa miséricorde qui te libère de la faute. Contemple son sang répandu avec tant d’amour et laisse-toi purifier par lui. Tu pourras ainsi renaître de nouveau”. (Pape François, exhortation apostolique Christus vivit). Alors 24 heures, qu’est-ce au regard de l’éternité ?

Prier en union avec le Pape et tous les catholiques

Cette année, le Pape se rendra dans l’après-midi du vendredi 17 mars dans la paroisse de Sainte-Marie des Grâces, au nord du Vatican. Ainsi, en union de prière avec le Saint-Père à Rome, ainsi qu’avec des millions de fidèles partout dans le monde, les catholiques pourront unir leurs prières, notamment en faveur de la paix. En effet, lors de l’angélus du 12 mars 2023, le Pape a demandé aux catholiques de rester unis dans la foi et la solidarité avec les “frères et sœurs qui souffrent à cause de la guerre” et de ne pas oublier le “peuple ukrainien martyrisé” : “Que notre confiance ne faiblisse pas, que notre espérance ne vacille pas.”

L’année dernière, la consécration au cœur immaculé de Marie avait eu lieu dans le cadre des “24 heures pour le Seigneur”. Le Pape avait alors prononcé une prière pour confier l’humanité, et en particulier la Russie et l’Ukraine, à la Vierge Marie

Découvrez aussi les prières express de grands saints :

Tags:
ConfessionMiséricordePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement