Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 29 novembre |
Saint Sernin
Aleteia logo
Spiritualité
separateurCreated with Sketch.

Voici comment Charles de Foucauld priait Marie. Imitez-le !

Article réservé aux membres Aleteia Premium
shutterstock_289501205.jpg

Marvent/Shutterstock

Marzena Devoud - publié le 06/05/22

"Je donnerai tout à Marie, par Marie et en Marie", écrivait Charles de Foucauld. À chaque mois de mai, dédié traditionnellement à la Vierge, il la priait avec une densité frappante : il espérait toujours pouvoir revivre grâce à Marie une nouvelle conversion spirituelle.

Attaché à Marie depuis la mort de sa propre mère, alors qu’il avait à peine 6 ans, Charles de Foucauld disait dans ses méditations de Pâques qu’il fallait se mettre dans les pas de Marie pour jouir de la présence du Christ ressuscité. Chaque année, quand le mois de mai approchait, il espérait que ce temps dédié traditionnellement à la Vierge lui permettrait de vivre une nouvelle conversion. Il l’attendait avec impatience, tant il se sentait misérable aux yeux de Dieu. Rien ne lui semblait suffisant pour prier Marie : invocations, louanges, rosaires, actes de consécration… Découvrez toutes les formes de dévotion mariale pratiquées par Charles de Foucauld, particulièrement au mois de mai.

1Demander à Notre-Dame du Perpétuel Secours d’être porté par elle

Conscient de sa pauvreté spirituelle, le père de Foucauld s’est placé en 1893 sous la protection de Notre-Dame du Perpétuel Secours. En invoquant son nom sans cesse, il espérait qu’elle obtiendrait de son Fils ressuscité le pardon de Dieu pour lui et pour tous les hommes. C’est en fait, depuis Noël 1893, période où il était perdu spirituellement, qu’il s’est mis à chercher instinctivement son aide, parce qu’il craignait les ruses du Malin. En invoquant tout spécialement le Cœur de Notre-Dame du Perpétuel Secours, il lui demandait de le porter dans ses bras, comme elle a porté Jésus enfant :

Cette prière lui permettait de regarder tous les événements de sa vie comme s’ils se déroulaient sous le regard de Marie.

2Surmonter la solitude avec Notre-Dame du Rosaire

Dans ses écrits spirituels, Charles de Foucauld a affirmé plusieurs fois que le rosaire était devenu son arme dans la lutte contre le Mal. Il l’aidait à surmonter sa solitude, parfois difficile à supporter. Grâce à la prière du rosaire, il se sentait accompagné intérieurement par Dieu. Le religieux aimait particulièrement les mystères glorieux qui, disait-il, le remplissaient de bonheur. En les récitant, Charles plongeait dans la contemplation renforcée par la beauté du Sahara qui l’entourait. Pour cette raison, le père de Foucauld conseillait à tous ceux qui étaient tristes ou découragés de prier ces mystères glorieux, pour de faire l’expérience d’une joie réconfortante

Pour les convaincre, il a même représenté graphiquement tous les mystères du rosaire. Au centre d’une petite boîte en carton, il a marqué un cœur sur lequel se trouve une croix ascendante avec l’inscription : Jesus-Caritas. De ce cœur partent quinze rayons indiquant quinze vertus, accompagnés d’un petit commentaire. Comme par exemple : La pureté – I. L’Annonciation. Dieu incarné en Marie ; La solitude – II. L’Ascension. Notre conversion est dans les cieux. Notre vie est cachée en Dieu avec Jésus… ; L’amour de Dieu – III. Pentecôte. L’Esprit d’Amour est à la porte et frappe pour régner à jamais en nous ;  L’espoir – V. Le Couronnement de la Sainte Vierge au ciel. Avec l’aide de notre Mère, l’espoir existe aussi en ce jour au ciel.

3Se rendre disponible à Marie

Charles de Foucauld voulait être disponible à Marie de façon complète. Dans ses notes spirituelles rassemblées dans « Voyageur de la nuit », il le précise en trois actes :

1. J’ai l’intention de garder en moi la volonté de donner à Marie tout ce que j’ai à offrir : mes œuvres, mes prières, mes souffrances, tout ce qui me satisfait, toute ma vie spirituelle, afin de me donner finalement à Jésus. Je m’unirai à Marie, je donnerai tout à Marie, par Marie et en Marie.

2. Je donnerai toute ma vie apostolique et ma vie spirituelle à Marie.

3. Je me transformerai en Marie : je travaillerai afin de me transformer en Marie, devenir une autre Marie vivante et agissante ; Je serai transformé en elle et lui donnerai mes pensées, mes désirs, mes paroles, mes œuvres, mes pensées, mes désirs, mes paroles, mes œuvres, mes prières, mes souffrances, toute ma vie et ma mort.

4Faire acte de consécration à Marie

La fête de la Présentation du Seigneur, qui marque la fin de la période de Noël, a été l’occasion pour le père de Foucauld d’offrir sa vie pour les peuples du Sahara. Comme il l’a dit lui-même, ce don sacrificiel était vain sans l’intercession de Marie. Il voulait qu’elle le guide, qu’elle le protège contre lui-même, qu’elle lui donne la grâce d’invoquer son nom sans arrêt, pour qu’il sache suivre « le parfum du Christ ». Dans ses « Considérations sur les fêtes de l’année », le père de Foucauld note les encouragements de la Vierge Marie elle-même : 

« Invoquez-moi dans la souffrance, dans la faiblesse, dans les moments de paresse, je vous aiderai chaque fois que vous le demandez. Méditez l’Évangile afin d’imiter votre Frère : venez, servez, imitez, vous le verrez maintenant et dans l’éternité, vous le verrez dans la mesure où vous l’aimez. Courage ! Aimez-moi ! »

5Prier avec Catherine Labouré, chanter « C’est le mois de Marie »

Le culte marial de Foucauld était lié à la piété populaire. C’est pour cela qu’il aimait réciter l’Angélus comme la prière de sainte Catherine Labouré :

« O Marie, conçue sans péché, priez
pour nous qui avons recours à toi. »

Au mois de mai, il aimait citer les paroles d’une chanson française bien connue :

« C’est le mois de Marie
C’est le mois le plus beau
À la Vierge chérie
Disons un chant nouveau.
Ornons le sanctuaire
De nos plus belles fleurs
Offrons à notre Mère
Et nos chants et nos cœurs. »

La suite est réservée aux membres Aleteia Premium

Vous êtes déjà membre ?

Gratuit et sans aucun engagement :
vous pouvez résilier à tout moment

et je bénéficie des avantages suivants

Aucun engagement : vous pouvez résilier à tout moment

1.

Accès illimité à tous les contenus « Premium »

2.

Accès exclusif à la publication de commentaires

3.

Publicité limitée aux partenaires de Aleteia

4.

Accès exclusif à notre prestigieuse revue de presse internationale

5.

Réception exclusive de la newsletter “La lettre du Vatican”

6.

550 monastères accueilleront vos intentions et les porteront dans leur prière quotidienne

Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Et vous soutenez le média qui porte vos valeurs chrétiennes
Tags:
Charles de FoucauldPrièreVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement