Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 23 octobre |
Saint Jean de Capistran
Aleteia logo
home iconTribunes
line break icon

Trois papes et l’écologie

pape françois et benoit XVI

© HO / OSSERVATORE ROMANO / AFP

Le pape François et le pape Benoît lors du 65e anniversaire de l'ordination de ce dernier le 28 juin 2016.

Tugdual Derville - Publié le 23/09/21

La réception de l’enseignement des papes est parfois partielle et partiale, comme si leur pensée était très personnelle, donc relative. Sur les questions écologiques, par exemple, Tugdual Derville montre la parfaite cohérence des trois derniers papes : « Tout est lié. »

Est-ce la rançon de l’individualisme ? Nombre de mes amis catholiques ont désormais « leur » pape, vivant ou défunt. Chacun semble faire son marché, selon ses envies, révérant les enseignements d’un pontife, pas d’un autre. En 1995, l’encyclique L’Évangile de la vie de Jean Paul II avait divisé. C’est au tour de Laudato si’ (2015) ou de Fratelli tutti(2020).Pour d’honorables personnalités, le pape Francois aurait même fait de l’écologie sa « religion » personnelle, à la mode. Qu’en est-il ?

La terre humiliée

Le premier chapitre de Laudato si’, longue description des blessures infligées à la planète mais aussi aux pauvres (culture du déchet, perte de biodiversité, montée des inégalités etc.), s’achève par ces mots cinglants : « L’humanité a déçu l’attente divine » (LS, 61). C’est l’expression à mes yeux la plus poignante du texte. Certains s’étonneront-ils qu’un pape prétende savoir ce que Dieu pense de nous ? Or, la phrase est une citation… de saint Jean-Paul II, tirée de son audience du 17 janvier 2001 ! Elle avait pour titre : « L’engagement pour éviter une catastrophe écologique majeure. » En insérant cet extrait dans son encyclique, le pape François lui donne un statut éminent.

Voilà ce qu’avait affirmé Jean Paul II ce jour-là : « Malheureusement, si le regard parcourt les régions de notre planète, il s’aperçoit immédiatement que l’humanité a déçu l’attente divine. À notre époque, en particulier, l’homme a détruit sans hésitation des plaines et des vallées boisées, il a pollué les eaux, défiguré l’environnement de la planète, rendu l’air irrespirable, bouleversé les systèmes hydrogéologiques et atmosphériques, désertifié des espaces verdoyants, accompli des formes d’industrialisation sauvage, en humiliant — pour utiliser une image de Dante Alighieri — ce “parterre” qui est la terre, notre demeure. »

Les prémices de l’écologie intégrale

Même filiation entre François et l’actuel pape émérite : dans La Charité dans la vérité (Caritas in veritate, 2009), Benoît XVI écrit : « La question sociale est radicalement devenue une question anthropologique » ; dans Laudato si’, son successeur décline la formule : « Il n’y a pas d’écologie sans anthropologie adéquate » (LS, 118). Puis François, au nom du respect de tout être humain, récuse le fantasme de la surpopulation, qui est pourtant l’obsession convenue de la plupart des penseurs de l’écologie politique. Il affirme aussi : « Puisque tout est lié, la défense de la nature n’est pas compatible non plus avec la justification de l’avortement » (LS, 120).

Au nom de la cohérence, l’écologie intégrale fusionnera le triptyque : questions environnementales, sociales et anthropologiques.

S’il est un texte qui illustre la cohérence entre les trois derniers papes, c’est le message de Benoît XVI pour la Journée mondiale de la paix 2007. L’actuel pape émérite commence par citer son prédécesseur : « Dans l’encyclique Centesimus annus, Jean Paul II écrit : “Non seulement la terre a été donnée par Dieu à l’homme qui doit en faire usage dans le respect de l’intention primitive, bonne, dans laquelle elle a été donnée, mais l’homme, lui aussi, est donné par Dieu à lui-même et il doit donc respecter la structure naturelle et morale dont il a été doté”. » Puis Benoît XVI pose les prémices de l’écologie intégrale du pape François : « En plus de l’écologie de la nature, il y a donc une “écologie” que nous pourrions appeler “humaine”, qui requiert parfois une “écologie sociale”. Et cela implique pour l’humanité, si la paix lui tient à cœur, d’avoir toujours plus présents à l’esprit les liens qui existent entre l’écologie naturelle, à savoir le respect de la nature, et l’écologie humaine. L’expérience montre que toute attitude irrespectueuse envers l’environnement porte préjudice à la convivialité humaine, et inversement. »

« Tout est lié »

Le fameux « Tout est lié » de François apparaît en filigrane. Au nom de la cohérence, l’écologie intégrale fusionnera le triptyque : questions environnementales, sociales et anthropologiques. Les rendre indissociables, voilà l’innovation du pape François ! Il la traduit avec son génie pastoral : « Quand on ne reconnaît pas, dans la réalité même, la valeur d’un pauvre, d’un embryon humain, d’une personne vivant une situation de handicap — pour prendre seulement quelques exemples — on écoutera difficilement les cris de la nature elle-même. Tout est lié » (LS, 117).

À chacun de décider si sa lecture d’un texte papal vise à vérifier qu’il est d’accord avec lui, ou à se laisser surprendre, bousculer et convertir par l’appel de l’Évangile à davantage de cohérence.

Tags:
ÉcologiePape Benoît XVIPape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
WEB2-Bishop_Michael.jpg
Agnès Pinard Legry
Admirateur de Benoît XVI, un évêque anglican devient catholique
3
Bérengère Dommaigné
Sœur André, la reine des youtubeuses
4
Hugues Lefèvre
À Rome, Jean Castex célèbre les relations entre la France et l’Ég...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
ZITA
Mathilde de Robien
Cette magnifique prière gravée dans les alliances de Charles et Z...
7
WEB2-MAGDELEINE-HUTIN-ciric_201343.jpg
Raphaëlle Coquebert
Magdeleine Hutin, la digne héritière de Charles de Foucauld
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement