Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 24 septembre |
Saint Silouane
home iconDécryptage
line break icon

La Vierge de Fatima a-t-elle sauvé la vie de Jean Paul II ?

JOHN PAUL II FATIMA

© Giancarlo GIULIANI I CPP I CIRIC

Agnès Pinard Legry - Publié le 12/05/21

Gravement blessé lors d’une tentative d’assassinat le 13 mai 1981, Jean Paul II restera toute sa vie convaincu qu'il devait sa vie sauve à l’intervention de la Vierge de Fatima.

Il s’agit certainement d’une des images les plus emblématiques du XXe siècle. Le pape Jean Paul II s’effondre, le 13 mai 1981, place Saint-Pierre, au milieu d’une foule de 20.000 fidèles. Grièvement blessé à l’abdomen par l’une des balles tirée par Mehmet Ali Agca, le Saint-Père est au sol, sa soutane blanche maculée de sang. La suite de l’histoire est connue : contre toute attente Jean Paul II s’en sort indemne, il pardonne à son agresseur et continuera son pontificat jusqu’au 2 avril 2005, jour de sa mort.

Mais au-delà de la violence de l’attaque, du choc des images et de la peur de millions de fidèles de perdre ce pape si charismatique, une chose a changé ce jour-là : la relation de Jean Paul II à la Vierge de Fatima. Car le souverain pontife l’assure avec conviction, il doit sa vie à la Dame de Fatima. « À l’instant même où je tombais place Saint-Pierre, j’ai eu ce vif pressentiment que je serais sauvé […] une main a tiré et une autre a guidé la balle », confiera-t-il plus tard.

Et la balle a raté sa cible. Les médecins qui opèrent le souverain pontife en sont les premiers étonnés. La balle de 9 millimètres qui l’a atteint a dévié sa course, évitant l’aorte de quelques millimètres et n’atteignant aucun autre organe vital. Un hasard, une coïncidence, un miracle ? Jean Paul II ne s’y trompe pas. Cette tentative d’assassinat a eu lieu le 13 mai 1981 et c’est le 13 mai 1917 que la Vierge est apparue pour la première fois à Fatima, aux trois petits bergers portugais, Jacinthe, François et Lucie.

Une vie marquée par la Vierge Marie

C’est que la Vierge Marie a marqué la vie de saint Jean Paul II, en témoigne sa devise épiscopale Totus Tuus (Je suis tout à vous). Dès son élection sur le trône de Pierre, c’est encore à Marie qu’il fait référence. « En cette heure nous ne pouvons nous empêcher de tourner notre esprit avec dévotion filiale vers la Vierge Marie, qui vit toujours et agit comme Mère au sein du mystère du Christ et de l’Église, en répétant les douces paroles totus tuus« , déclara-t-il en latin devant les cardinaux réunis.

Mais s’il a toujours témoigné d’une grande piété mariale, en ce mois de mai 1981, la Vierge de Fatima ne lui est pas encore familière. Dès son réveil à l’hôpital, il enjoint le père Dziwisz, son secrétaire particulier, de lui apporter de la documentation sur la Vierge de Fatima. Une histoire qu’il découvre et dont il s’imprègne dans le secret de son cœur. Quatre jours après l’attentat, le Pape s’exprime depuis son lit d’hôpital et glisse, reconnaissant, « À Toi, Marie je répète: Totus tuus ego sum’, je suis tout à toi ».

Cinq mois après la tentative d’assassinat, le dimanche 7 octobre 1981, il confie aux pèlerins rassemblés place Saint-Pierre pour l’Angélus : « Comment pourrais-je oublier que l’événement a eu lieu le jour et à l’heure où, depuis plus de soixante ans, on commémore à Fatima, au Portugal, la première apparition de la Mère du Christ aux pauvres petits paysans ? Car vraiment, ce jour-là, j’ai ressenti dans tout ce qui est arrivé cette extraordinaire protection maternelle qui s’est montrée plus forte que le projectile de mort. »

Le 13 mai 1982, Jean Paul II à Fatima

Un an plus tard, le 13 mai 1982, Jean Paul II est à Fatima. Devant un million de fidèles, il remercie publiquement Notre-Dame de l’avoir sauvé et fait part de son intention de consacrer le monde et la Russie – nous sommes en pleine guerre froide – à la Vierge. Cette consécration a lieu deux ans après, le 25 mars 1984. À la demande du souverain pontife, la statue originale de Notre-Dame de Fatima est présente sur la place Saint-Pierre pour l’événement. À cette occasion, il remet à l’évêque de Leiria-Fatima la balle qu’il a reçue afin qu’elle soit gardée au sanctuaire. Sur l’initiative de l’évêque, elle est enchâssée dans la couronne de la statue de la Vierge de Fatima. La balle est placée au cœur de la couronne surplombant la Vierge, entre la tige et la croix.

Il m’a été donné de comprendre d’une manière très particulière le message de la Vierge de Fatima.

« Personnellement, il m’a été donné de comprendre d’une manière très particulière le message de la Vierge de Fatima », confia Jean Paul II aux cardinaux réunis en consistoire à Rome le 13 juin 1994. « Le 13 mai 1981, au moment de l’attentat contre la vie du pape, puis encore vers la fin des années 1980, à l’occasion de l’écroulement du communisme dans les pays du bloc soviétique. »

À l’occasion du Jubilé de l’an 2000, il retourne à Fatima le 13 mai (il s’y rendra trois fois au total, ndlr) puis il accueille de nouveau la statue le 7 octobre à Rome, lors de la consécration du nouveau millénaire à la Sainte Vierge. Depuis l’attentat et jusqu’à sa mort, tous les 13 mai à 17h, il célébrera une messe de remerciement dans sa chapelle privée.

Découvrez aussi les plus belles méditations de Jean Paul II sur la Vierge Marie :

Tags:
dévotionFatimaPape Jean Paul IIPrièreVierge Marie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement